Ventersdorp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

26° 19′ 00″ S 26° 49′ 00″ E / -26.3167, 26.8167 Ventersdorp est une commune d'Afrique du Sud, située dans la province du Nord-Ouest, dans l'ouest de l'ancienne république sud-africaine du Transvaal. Elle est le siège de la Municipalité homonyme

Ventersdorp est située dans la vallée du fleuve Vaal à 110 km au sud de Pretoria et à 50km de Potchefstroom.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la commune de Ventersdorp est de deux mille habitants, presque exclusivement des Afrikaners. Le township de Tshing comprend près de quinze mille habitants, exclusivement des noirs ou des personnes dites de couleurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des populations BaTswana ont migré dans la région au milieu du XVIIIe siècle, puis l'ont quittée au début du XIXe siècle pour la région de l'État libre d'Orange.

En 1840, les premiers Voortrekkers s'installent dans cette région du Transvaal et bâtissent leurs fermes.

La commune de Ventersdorp fut fondée par les Boers en 1866. Elle porte le nom de Johannes Venter, le propriétaire de la terre sur laquelle fut construite le premier bâtiment public, une église réformée hollandaise.

La découverte de diamants dans la région favorisa le développement économique de cette petite commune agricole.

La commune agricole de Ventersdorp fut un bastion de l'extrême droite afrikaner durant la période d'apartheid (1948-1991). Son nom est intimement lié à Eugène Terre'blanche, né à Ventersdrop, et au mouvement paramilitaire Mouvement de résistance afrikaner (Afrikaner Weerstandsbeweging - AWB) qui y avait son quartier général.

Le 9 août 1991, Ventersdorp fut le théâtre d'une bataille rangée entre la police et les membres de l'AWB à l'occasion de la venue à l'Hôtel de Ville du Président Frederik de Klerk. La confrontation fut érigée parmi les symboles de la fin de l'apartheid car ce fut la première fois en quarante-trois ans que des policiers blancs usaient de leurs armes à feu contre des manifestants blancs. Trois membres de l'AWB et un passant furent tués au cours de la confrontation par les forces de l'ordre.

La commune est dorénavant lié au township de Tshing dans une seule municipalité. En 1995, Meshack Mbambalala (parti communiste d'Afrique du Sud/Congrès national africain) fut le premier maire noir de la commune. Le maire actuel est Nontetho Cilia Phoyane.

Administration[modifier | modifier le code]

La commune de Ventersdorp est intégrée au sein d'une municipalité locale de 43 081 habitants (2001) comprenant la commune de Ventersdorp et le township de Tshing. Cette municipalité locale est elle-même située avec Potchefstroom et Klerksdorp dans le district du Dr Kenneth Kaunda (600 000 habitants).

Liens externes[modifier | modifier le code]