Vauban Esquermes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vauban (homonymie).
Vauban Esquermes
Vue de la porte royale de la Citadelle Vauban de Lille
Vue de la porte royale de la Citadelle Vauban de Lille
Administration
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Ville Lille
Arrondissement Lille
Géographie
Coordonnées 50° 37′ 30″ N 3° 02′ 21″ E / 50.625, 3.0391750° 37′ 30″ Nord 3° 02′ 21″ Est / 50.625, 3.03917  
Superficie 200 ha = 2 km2
Cours d’eau Deûle
Transport
Métro Lille Metro Logo.svg (2) Port de Lille
Lille Metro Logo.svg (2) Cormontaigne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vauban Esquermes

Géolocalisation sur la carte : Lille

Voir la carte administrative de Lille
City locator 14.svg
Vauban Esquermes

Géolocalisation sur la carte : Lille

Voir la carte topographique de Lille
City locator 14.svg
Vauban Esquermes

Vauban Esquermes est un quartier cossu à l'ouest de Lille. Il abrite notamment la citadelle, le jardin Vauban, le Bois de Boulogne, le zoo de Lille, le palais Rameau et l'institut catholique, de nombreux lycées privés et écoles supérieures. Le quartier de 200 hectares (dont 50 d'espaces verts) compte aujourd'hui environ 17 000 habitants[réf. nécessaire] et accueille environ 15 000 étudiants. L'architecture du quartier est assez hétérogène : du côté Vauban, forte présence de maisons de maître (parfois transformées en studios), hôtels particuliers plus récents que ceux du Vieux-Lille... Et côté Esquermes, logements sociaux, courées (présence d'une ou deux à Vauban notamment rue Canteleu).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines d'Esquermes remontent à l'époque mérovingienne (un cimetière a été découvert par Henri Rigaux au XIXe siècle). Plus récemment, un édifice rural de la fin du Xe siècle a été fouillé rue Virginie Ghesquière, non loin de la chapelle Notre-Dame-de-la Réconciliation sous laquelle ont été également découverts des vestiges de la même période.

Esquermes signifierait étymologiquement : terrain bas et marécageux.

Les terres du village furent offertes par Charles le Chauve et couvraient approximativement les quartiers actuels de Vauban Esquermes, Bois-Blancs, Faubourg de Béthune et Faubourg des Postes.

Le village prit son essor au XIIIe siècle de sorte qu'une des rues de Lille se nomment aujourd'hui encore rue Esquermoise (quartier Vieux-Lille) et une autre au centre du village, rue d'Esquermes. C'est à la même époque que fut érigée la Chapelle Notre-Dame-de-Réconciliation.

Au XIXe siècle, de nombreuses filatures de coton et de lin s'installent à Esquermes.

Esquermes est annexée à Lille par décret impérial le 13 octobre 1858 en même temps que Wazemmes, Fives et Moulins. Vauban n'est alors qu'un petit hameau du village de Wazemmes.

L'institut catholique est créé en 1875.

Vauban et Esquermes sont finalement réunis en 1978.

On peut visiter la « Cité Pottier », une courée arborée représentant un habitat typique traditionnel composé de maisons ouvrières construites à la fin du XIXe siècle et réhabilitées dans les années 1980 au 96 bis de la rue d'Esquermes.