Université Martin-Luther de Halle-Wittenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Martin-Luther de Halle-Wittenberg
Nom original Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg
Informations
Fondation 1694
Régime linguistique allemand
Localisation
Coordonnées 51° 29′ 11″ N 11° 58′ 08″ E / 51.48639, 11.9688951° 29′ 11″ Nord 11° 58′ 08″ Est / 51.48639, 11.96889  
Ville Halle, Wittenberg
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Flag of Saxony-Anhalt (state).svg Saxe-Anhalt
Chiffres clés
Personnel 5 017 (2005)
Étudiants 20 672 (2012)
Divers
Site web www.uni-halle.de/

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Université Martin-Luther de Halle-Wittenberg

Géolocalisation sur la carte : Saxe-Anhalt

(Voir situation sur carte : Saxe-Anhalt)
Université Martin-Luther de Halle-Wittenberg
Universitätsplatz, place de l'Université

L'université Martin-Luther de Halle-Wittenberg est une université allemande implantée à Halle et Wittenberg, dans le Land de Saxe-Anhalt.

L'idée de la fondation de l'université de Halle (d'abord Académie de Halle) revient à Albert, archevêque de Magdebourg, au début du XVIIe siècle, mais c'est seulement en 1694 que l'électeur de Brandebourg, Frédéric III (qui deviendra le roi Frédéric Ier de Prusse lorsque son électorat sera élevé en royaume) la fonda.

En 1817, lorsque les duchés saxons deviennent partie de la Prusse, elle fusionne avec l'université de Wittenberg, qui avait été fermée en 1813 par Napoléon.

L'académie contient d'abord quatre facultés (raison pour laquelle c'est une académie et non une université puisqu'une université doit pouvoir conférer le grade de docteur dans toutes les disciplines) :

  1. théologie;
  2. philosophie;
  3. médecine;
  4. droit.

Professeurs (particulièrement pour la faculté de médecine)[modifier | modifier le code]

Le premier professeur de médecine fut Friedrich Hoffmann (1660-1742), c'est lui qui fit appeler Georg Ernst Stahl comme professeur. De 1694 à 1698, Hoffmann et Stahl assument seuls les enseignements de la faculté de médecine. Par la suite, ils seront aidés par un certain nombre de professeurs adjoints, parmi lesquels on peut citer d'une part J.-F. Becker, J.-F. Cassebohm, P.-A. Boehmer et F. Hoffmann fils (tous les quatre disciples de F. Hoffmann père) et d'autre part, A. Goelicke, Michel Aleberti, D. Coschwitz, Pieter Gericke, Johanes Juncker, C.-F. Richter et J.-H. Schulz (quant à eux disciples de Stahl).

Autres disciplines[modifier | modifier le code]

Le théologien et philosophe Bartholomaeus Keckermann fut étudiant à l'université de Wittenberg. Le botaniste Jacob Christian Schäffer y étudia la théologie. Le philologue et lexicographe Wilhelm Gesenius enseigna à l'université de Halle pendant trente ans.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Théodose Blondin, Notice abrégée pouvoir servir à l'histoire de l'école médicale de Halle depuis son origine jusqu'en 1740 in t. II des Œuvres médico-philosophiques et pratiques de G.E. Stahl, trad. Blondin, Libr. Pitrat, Baillière et fils, 1864, p. 96-114.
  • Maxime de Montrond, Les Médecins les plus célèbres, L. Lefort imprimeur-libraire, Lille, 1852 (nb : cette source contient un certain nombre d'erreurs mais par certains aspects, est digne de foi).