Turkestan oriental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les langues du Turkestan oriental
Drapeau du Turkestan Oriental

Le Turkestan oriental, Turkestan chinois ou Région autonome ouïghoure du Xinjiang, est une région géographiquement et politiquement controversée située dans le bassin du Tarim.

Le terme "Turkistan" et ses dérivés proviennent de l'arabe médiéval mais n'est tout d'abord pas en usage chez la majorité des habitants de la région. En effet, sous la puissante dynastie Han, ce territoire chevauchait la région de Xiyu (ou "territoire de l'ouest") et, avec la Dynastie Qing (dernière dynastie chinoise de 1644 à 1912), est effectivement intégré à la province chinoise de Xinjiang (littéralement "nouveau territoire"). Il prend alors le nom de Turkestan "chinois".

Historiquement, le terme Turkestan "oriental" a été proposé au XIXe siècle par les turcologues russes pour remplacer l'ancien terme. À compter du XXe siècle, les séparatistes Ouïghours utilisèrent cette appellation pour définir le Xinjiang dans son entier, marquant ainsi l'indépendance d'un futur état, connu aujourd'hui sous le nom de région autonome de Xinjiang Uyghur. Ce rejet du terme "chinois" provient à la fois d'une volonté de rayer la perspective d'une domination chinoise et de celle d'accentuer le rapprochement avec les groupes turcs de l'Ouest.

Voir aussi[modifier | modifier le code]