Tumulus du Péré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Tumulus du Péré est un tumulus situé en France, sur la commune de Prissé-la-Charrière, dans le département des Deux-Sèvres et dans la région Poitou-Charentes.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2004, les fouilles de la troisième chambre funéraire d'un tumulus ont mis au jour les squelettes de six personnes, une femme, deux hommes et trois enfants, remontant à 4200 av. J.-C., ainsi que quelques objets. Cette troisième chambre funéraire n'avait jamais été ouverte depuis sa première utilisation. Les analyses ADN devraient permettre d'en savoir plus sur la structure sociale des sociétés du Néolithique en Europe.

Le site a été occupé sur environ quatre siècles. Le tumulus comprend également plusieurs sépultures individuelles en dehors des chambres funéraires.

Les objets trouvés sont peu nombreux : un vase-support classique datant d'environ 4 200 av. J.-C. et un autre plus ancien, ainsi que deux objets de parure : une perle et une lamelle de défense de sanglier coupée dans le sens de la longueur, arrondie et perforée.

Le tumulus en lui-même montre la complexité de l'évolution de ce tumulus. Au départ, il n'y avait qu'un simple coffre mégalithique, entouré d'une chemise de pierre circulaire. Il y eut plusieurs réutilisations successives, dont une tardive entre XLVe siècle av. J.-C. (4 450 av. J.-C.) et 4 200 av. J.-C. Toutes passaient par une entrée en entonnoir aménagée à cet effet. Le tout a ensuite été recouvert sous un talus de terre – de 23 m de côté – prélevée autour du monument. Le fossé d'excavation ainsi créé a été laissé vide.

Un dolmen à couloir en pierre sèche et dalle mégalithique de couverture pesant 2,5 t a ensuite été édifié (4 200 av. J.-C.). Il était entouré d'un cairn circulaire. Le fossé a été comblé à ce moment, et le coffre et le dolmen ont été recouvert sous un seul tumulus de 100 m de long, un peu plus large et haut autour du dolmen.

Entre le coffre et le dolmen, fut enfin aménagée une nouvelle chambre funéraire mégalithique à couloir. C'est dans cette chambre que les six squelettes ont été retrouvés. Ils sont datés de la deuxième moitié du XLVe siècle av. J.-C. (4 450 à 4 400 av. J.-C.).

Cette construction en plusieurs alvéoles est comparable à celle d'autres tumulus régionaux (Champ-Châlon à Benon, Charente-Maritime), mais également du nord-ouest de l'Europe : Grande-Bretagne et Danemark, jusqu'en Normandie (le tumulus de Colombiers-sur-Seulles). Ces structures proches dans des zones aussi vastes laissent penser à des échanges sur de grandes distances.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]