Troïka (Tunisie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Troïka.
Troïka (Tunisie)
Présentation
Fondation 22 novembre 2011
Partis politiques membres Ennahdha
CPR
Ettakatol

La troïka est un gouvernement de coalition tunisien, dirigé par Hamadi Jebali puis Ali Larayedh et rassemblant trois partis politiques représentés à l'assemblée constituante dans le but de former une majorité stable.

Historique[modifier | modifier le code]

Parti possédant le plus de sièges à l'assemblée, Ennahdha demande au Congrès pour la République (CPR), à Ettakatol et au Parti démocrate progressiste (PDP) de le rejoindre afin de former une coalition sous la houlette de son candidat à la tête du gouvernement, Hamadi Jebali. Le CPR et Ettakatol décide d'en faire partie, alors que le PDP décide de se rallier à l'opposition.

Après la conclusion d'un accord, Mustapha Ben Jaafar est élu président de l'assemblée et Moncef Marzouki président de la République ; ce dernier charge ensuite Jebali de former un gouvernement. Il est remplacé par celui d'Ali Larayedh en mars 2013.

Le poids de la troïka au sein de l'assemblée passe progressivement de 63,59 % des sièges à 52,53 % après l'enregistrement de plusieurs démissions.

En janvier 2014, suite à un accord sur la Constitution, la troïka cède sa place à un gouvernement de technocrates mené par Mehdi Jomaa, jusqu'alors ministre de l'Industrie, mais conserve sa majorité à l'assemblée.

Partis membres[modifier | modifier le code]