Parti social-libéral (Tunisie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti social libéral et PSL.
Parti social-libéral
الحزب الاجتماعي التحرري
Image illustrative de l'article Parti social-libéral (Tunisie)
Logo officiel
Présentation
Président Mondher Thabet
Fondation
Siège 42, avenue Hédi Chaker
1002 Tunis
Journal Al Ofok
Idéologie social-libéralisme
Affiliation internationale Internationale libérale
Couleurs orange
Site web [« http://www.organisationspsl.org » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) « http://www.organisationspsl.org » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)]

Le Parti social-libéral (الحزب الاجتماعي التحرري) ou PSL est un parti politique tunisien d'obédience libérale. Il est membre de l'Internationale libérale et du Réseau libéral africain. Fondé le 12 septembre 1988 sous le nom de Parti social pour le progrès (PSP)[1], il change de nom en octobre 1993 pour refléter son orientation libérale.

Suite à la défection de Mongi Khamassi parti créer le Parti des verts pour le progrès, il ne compte plus qu'un seul député à la Chambre des députés. Il participe à toutes les élections législatives depuis 1989. Son fondateur Mounir Béji se présente à l'élection présidentielle de 2004 et remporte 0,79 % des suffages.

À la suite du congrès extraordinaire du 15 juillet 2006, Mondher Thabet est élu secrétaire général en remplacement de Béji. Les membres du nouveau bureau politique sont Mohamed Anis Lariani, Larbi Ben Ali, Abderrahmène Mlaouah, Jamaleddine Ben Yahia, Mourad Maâtoug, Mohamed Chiheb Lariani, Tahar Kéfi et Mohsen Nabli. À l'occasion du congrès du 18 juin 2011, Thabet est élu au poste nouvellement créé de président et Nabli au poste de secrétaire général[2].

Le bureau de l'organisation de jeunesse du PSL est constitué de Mohamed Chiheb Lariani, Tarek Khiari, Wael Raddadi, Riadh Radhouene, Shehrazad Akacha, Ahmed Jebari, Mustapha Nebli, Mohamed Ali Lassoued et Houssem Eddine Sabri.

Le parti publie son propre périodique en version arabe (Al Ofok).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) [PDF] Arrêté du ministre d'État chargé de l'Intérieur du 12 septembre 1988 relatif à l'autorisation de la constitution d'un parti politique dénommé « Parti social pour le progrès », Journal officiel de la République tunisienne, n°65, 30 septembre 1988, p. 1342
  2. (fr) « MM. Mondher Thabet et Mohsen Nabli, respectivement président et secrétaire général du PSL », Tunis Afrique Presse, 18 juin 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]