Traité de Fontainebleau (1814)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traité de Fontainebleau.

Traité de Fontainebleau

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Napoléon signe son abdication à Fontainebleau. 4 avril 1814. François Bouchot (d'après Ferri Gaetano), 1843, Musée de l'Histoire de France (Versailles).



Traité entre l'Autriche, la Russie et la Prusse, d'une part,
et Napoléon Bonaparte de l'autre
Ébauche 6 avril 1814
Signé 14 avril 1814
(Paris)
Parties
Partie 1 Partie 2
Parties Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse
Drapeau de l'Empire français Empire français
Signataires Napoléon Ier

Wikisource logo Voir le traité sur Wikisource

Le 11 avril 1814, Napoléon signe le Traité de Fontainebleau, conclu le 6, à Paris, entre les maréchaux Ney, Macdonald, le général Caulaincourt, ses plénipotentiaires, et les ministres d’Autriche, de Russie et de Prusse. Il est ratifié le 14 avril.

Napoléon abdique sans condition.

Il renonce pour lui, ses successeurs et descendants, ainsi que pour chacun des membres de sa famille, à tout droit de souveraineté et de domination, tant sur l'Empire français et le Royaume d'Italie, que sur tout autre pays.

MM. l'empereur Napoléon et l'impératrice Marie-Louise conserveront ces titres et qualités pour en jouir leur vie durant.

Il accepte de résider sur l'île d'Elbe, érigée en Principauté de l'île d'Elbe, qui sera possédée par lui en toute souveraineté et propriété.

Il sera donné en outre en toute propriété, à l'empereur Napoléon, un revenu annuel de 2 000 000 de francs, en rente sur le grand-livre de France, dont 1 000 000 sera réversible à l'impératrice.

Le 20 avril, il fait ses adieux à la vieille garde à Fontainebleau.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :