Toaplan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Toaplan est une entreprise japonaise créée en 1984 qui exerce son activité dans le développement du jeu vidéo et qui a fermé en 1994. Toaplan est connu pour ses jeux d'arcade novateurs pour l'époque, principalement des shoot them up comme Tiger Heli, Twin Cobra, Out Zone ou encore Batsugun[1].

Première version du logo de Toaplan apparut sur un jeu vidéo (Hellfire)
Combinaison des deux logos, utilisé sur les derniers jeux Toaplan

Description[modifier | modifier le code]

Toaplan signifie « East Asia Ambition » ou « East Asia Project » (traduction : « Ambition de l'Asie de l'Est » ou « Projet de l'Asie de l'Est »). L'entreprise Toaplan est née sur les cendres de plusieurs entreprises. Orca était une petite entreprise du jeu vidéo qui fit rapidement faillite. Pendant près de six mois, les développeurs purent continuer à travailler alors que l'entreprise était fermée. L'équipe de développement forme alors l'entreprise Clax[2] et développe un seul jeu appelé Gyrodine, en 1984 sous licence Taito. Ce shoot them up vertical est considéré comme l'origine de Toaplan. L'entreprise fait faillite à cause de difficultés financières[3].

Le chef-programmeur et le designer de chez Orca, ainsi que le créateur de Gyrodine créent par la suite l'entreprise nommée Toa-Kikaku (qui signifie Toa Planning). Les développeurs de Crux[2] rejoignent alors Toa-Kikaku. L'entreprise commence à travailler dans le domaine de l'arcade avec des activités comme l'installation, la maintenance et l'édition de jeu d'arcade. Puis, les trois fondateurs créent une section de développement de jeu vidéo qu'ils renomment Toaplan.

Le premier jeu connu, estampillé Toaplan, a été vendu à SNK : Mahjong King (Jong-Ou au Japon) en 1984. Toaplan commence à développer des jeux, notamment pour Taito, avec des jeux comme Tiger Heli, Get Star, Mahjong Sisters et Slap Fight. En 1987, après avoir beaucoup travaillé avec Taito (une collaboration de près de deux ans), Toaplan développe ses propres jeux, sur ses propre systèmes d'arcade, le Toaplan Unique, le Toaplan Slapfight, le Toaplan Twin Cobra, le Toaplan Version 1, le Toaplan Version 2[4],[5],[6].

Toaplan créé à partir de 1991 pas mal de jeux de grande qualité comme Gallop - Armed Police Unit, Batsugun, Battle Bakraid, Dogyuun sur système Toaplan (également utilisé par la société Raizing). Alors que Toaplan planche sur Snow Bros. 2: With New Elves / Otenki Paradise en 1994, l'entreprise fait faillite.

À la fermeture de Toaplan, une partie des employés rejoint plusieurs entreprises :

D'autres créent :

  • Cave, fondée par l'ancien chef-designer d'Orca Kenichi Takano, et célèbre pour ses shoot'em up dans la lignée de Batsugun ;
  • Gazelle, fondé par plusieurs ex-Toaplan (Tatsuya Uemura, Junya Inoue, Mikio Yamaguchi, Kaneyo Oohira, et Yoshitatsu Sakai) développeur du shoot’em up Air Gallet et du beat them up Pretty Soldier Sailor Moon.

Développeurs[modifier | modifier le code]

Les développeurs ayant travaillé pour Toaplan[7] :

Liste des jeux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Liste de jeux Toapaln sur gamekult
  2. a et b Clax est probablement une mauvaise traduction réalisée par le membre du site depuis les propos de Tatsuya Uemura, L'entreprise semble s'appeler Crux. En effet, les sites relatent bien ce jeu sous licence Taito, mais le développement est crédité à Crux :
  3. (en) Historique de Toaplan relaté par Tatsuya Uemura
  4. (en) Histoire de Toaplan
  5. (en) Histoire de Toaplan
  6. (en) Interview de Tatsuya Uemura à propos de Toaplan
  7. (en) Liste de développeurs ayant ravaillés pour toaplan

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]