Tanya Reinhart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tanya Reinhart

Tanya Reinhart était une linguiste et militante anti-sioniste israélienne née en juillet 1943 en Palestine, morte à New York le 17 mars 2007. Connue du grand public pour son opposition à l'occupation des territoires palestiniens, elle fut aussi une linguiste reconnue.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tanya Reinhart a été professeur de linguistique aux universités de Tel-Aviv et d'Utrecht. Après thèse au MIT en 1976, ses contributions à la linguistique théorique furent mondialement reconnues. En 1994, après les accords d'Oslo, elle commença à écrire sur la politique. Elle a disposé d'une chronique régulière dans le quotidien israélien le plus lu, " Yediot Aharonot ", et a également publié des articles sur internet et dans des forums internationaux. Parmi ses publications théoriques, citons " Anaphora and Semantic Interpretation ", Chicago Press, 1983, et " From Cubism to Madona : Subject and Representation in XX° century art " (en hébreu), Tel-Aviv, 2000. Elle s'était déclarée favorable au boycott académique d'Israël[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • REINHART Tanya, Détruire la palestine, ou comment terminer la guerre de 1948, La Fabrique, 2002
  • REINHART Tanya, L’héritage de Sharon. Détruire la Palestine suite, La Fabrique, 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  1. cicup, 2006