Superleague Formula saison 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Superleague Formula 2009

Généralités
Sport Course automobile
Création 2008
Édition 2e
Participants 19 équipes
Nombre de manches 6
Site web officiel
Palmarès
Champion pilote Drapeau : Angleterre Liverpool FC

Navigation

Olympiacos CFP (Davide Rigon) at Superleague Formula Round 3

La saison 2009 de la Superleague Formula est la deuxième saison de ce championnat de course automobile sur circuit qui met en concurrence des monoplaces aux couleurs des clubs de football. Elle s'est tenue du 28 juin au 8 novembre.

Équipes[modifier | modifier le code]

Club Écurie Manufacturier No Pilote Épreuves
Drapeau : Portugal Sporting Portugal Drapeau : Allemagne Zakspeed M 2 Drapeau : Portugal Pedro Petiz Toutes
Drapeau : Belgique RSC Anderlecht 8 Drapeau : Pays-Bas Yelmer Buurman Toutes
Drapeau : Italie AC Milan Drapeau : Belgique Azerti Motorsport M 3 Drapeau : Italie Giorgio Pantano Toutes
Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven 5 Drapeau : Pays-Bas Dominick Muermans 1-3
Drapeau : Pays-Bas Carlo Van Dam 4-6
Drapeau : Brésil CR Flamengo 7 Drapeau : Brésil Enrique Bernoldi 4,6
Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Kennard 5
Drapeau : Italie AS Rome 22 1-3
Drapeau de la Turquie Galatasaray SK Drapeau du Royaume-Uni Ultimate Motorsport M 4 Drapeau du Royaume-Uni Duncan Tappy 1-2
Drapeau du Royaume-Uni Scott Mansell 3
Drapeau de la République populaire de Chine Ho-Pin Tung 4-6
Drapeau des Émirats arabes unis Al Ain Club 6
Drapeau de l'Espagne Miguel Molina 1
Drapeau de l’Argentine Esteban Guerrieri 2
Drapeau de l'Espagne FC Séville 18 3
Drapeau de la France Sébastien Bourdais[1] 4-6
Drapeau : Brésil CR Flamengo Drapeau : Royaume-Uni Delta Motorsport/ADR M 7 Drapeau : Brésil Enrique Bernoldi 1-3
Drapeau : Grèce Olympiakos Le Pirée Drapeau : Allemagne GU Racing M 9 Drapeau : Italie Davide Rigon 1-3
Drapeau : Argentine Esteban Guerrieri 4-6
Drapeau : Suisse FC Bâle 10 Drapeau : Allemagne Max Wissel Toutes
Drapeau : Brésil SC Corinthians Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing M 14 Drapeau : Brésil Antônio Pizzonia Toutes
Drapeau : Espagne Atlético Madrid 15 Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung 1-3
Drapeau : Espagne Maria de Villota 4-6
Drapeau : Écosse Rangers F.C. 17 Drapeau : Australie John Martin Toutes
Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur 19 Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby Toutes
Drapeau : Italie AS Rome 22 Drapeau : France Franck Perera 4
Drapeau : France Julien Jousse 5-6
Drapeau : Portugal FC Porto Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing M 16 Drapeau : France Tristan Gommendy 1-3,5-6
Drapeau : Portugal Álvaro Parente 4
Drapeau : Angleterre Liverpool FC 21 Drapeau : Espagne Adrián Vallés Toutes
Drapeau : Danemark FC Midtjylland 24 Drapeau : Danemark Kasper Andersen Toutes
Drapeau : France Olympique lyonnais Drapeau : France Barazi Epsilon M 69 Drapeau : France Nelson Panciatici Toutes

Résultats[modifier | modifier le code]

Les courses de la Superleague Formula commencent par une séance de qualification le samedi. Au début, les équipes sont divisées en deux groupes distincts, puis les quatre équipes les plus rapides de chaque groupe se retrouvent en quart de finale. Deux voitures s'affrontent sur un tour chronométré lors de chaque quart de finale et sont séparés, au moins, de 5 secondes d'écart, pour que la voiture qui se situe en deuxième position ne soit pas avantagé (aspiration sur la 1re voiture). La voiture la plus rapide se qualifie pour la demi-finale, idem pour la finale. À la fin, le vainqueur de la finale se place en pole position sur la grille de départ pour la première course. Ensuite, il y aura deux courses le dimanche, avec une grille inversée pour la seconde. Pour ces deux courses, les équipes seront en concurrence pour 300 000 euros environ de primes. Une troisième course est disputée le dimanche afin de déterminer le vainqueur du week-end et 100 000 euros sont gagnés par le vainqueur.

  • Samedi : essais libres et séance de qualification.
  • Dimanche : Deux courses (avec inversion de la grille pour la deuxième course). Une troisième course sera disputée (sauf à Zolder et Monza) par les trois premiers des deux courses précédentes pour déterminer le vainqueur du week-end. Ce dernier remporte un bonus de 100 000 euros. Les six voitures ne marquent pas de points.
  • Durée de la course : environ 45 minutes.
  • Environ 300 000 euros de primes à partager par week-end.
Manche Circuit Vainqueur Course Podium Pole position Meilleur tour
en course
Pos. Club Pilote Écurie Temps
1re

Drapeau : France Circuit de Nevers Magny-Cours
27 et 28 juin 2009


Résultats détaillés


Drapeau : Angleterre Liverpool FC

Adrián Vallés
en Super Finale
R1 1er Drapeau : Angleterre Liverpool FC Drapeau : Espagne Adrián Vallés Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing 45 min 57 s 400
Drapeau : Brésil SC Corinthians

Antônio Pizzonia


Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur

Craig Dolby
1 min 27 s 284
2e Drapeau : Belgique RSC Anderlecht Drapeau : Pays-Bas Yelmer Buurman Drapeau : Allemagne Zakspeed 46 min 03 s 698
3e Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 46 min 04 s 637
R2 1er Drapeau : Italie AC Milan Drapeau : Italie Giorgio Pantano Drapeau : Belgique Azerti Motorsport 46 min 57 s 511
2e Drapeau : Grèce Olympiakos Le Pirée Drapeau : Italie Davide Rigon Drapeau : Allemagne GU Racing 46 min 59 s 784
3e Drapeau : Suisse FC Bâle Drapeau : Allemagne Max Wissel Drapeau : Allemagne GU Racing 47 min 08 s 883
R3 1er Drapeau : Angleterre Liverpool FC Drapeau : Espagne Adrián Vallés Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing 11 min 49 s 172
2e Drapeau : Italie AC Milan Drapeau : Italie Giorgio Pantano Drapeau : Belgique Azerti Motorsport 11 min 53 s 985
3e Drapeau : Brésil SC Corinthians Drapeau : Brésil Antônio Pizzonia Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 11 min 55 s 946
2e

Drapeau : Belgique Circuit de Zolder
18 et 19 juillet 2009


Résultats détaillés


Drapeau : Angleterre Liverpool FC

Adrián Vallés
aux points
R1 1er Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 45 min 42 s 338
Drapeau : Danemark FC Midtjylland

Kasper Andersen


Drapeau : Suisse FC Bâle

Max Wissel
1 min 19 s 036
2e Drapeau : Écosse Rangers F.C. Drapeau : Australie John Martin Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 45 min 44 s 413
3e Drapeau : Angleterre Liverpool FC Drapeau : Espagne Adrián Vallés Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing 45 min 45 s 750
R2 1er Drapeau : Émirats arabes unis Al Ain Club Drapeau : Argentine Esteban Guerrieri Drapeau : Royaume-Uni Ultimate Motorsport 46 min 34 s 726
2e Drapeau : Espagne Atlético Madrid Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 46 min 35 s 520
3e Drapeau : Angleterre Liverpool FC Drapeau : Espagne Adrián Vallés Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing 46 min 43 s 458
3e

Drapeau : Royaume-Uni Donington Park
1er et 2 août 2009


Résultats détaillés


Drapeau : Écosse Rangers F.C.

John Martin
en Super Finale
R1 1er Drapeau : Suisse FC Bâle Drapeau : Allemagne Max Wissel Drapeau : Allemagne GU Racing 45 min 15 s 840
Drapeau : Brésil SC Corinthians

Antônio Pizzonia


Drapeau : Brésil SC Corinthians

Antônio Pizzonia
1 min 19 s 400
2e Drapeau : Écosse Rangers F.C. Drapeau : Australie John Martin Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 45 min 18 s 020
3e Drapeau : Brésil SC Corinthians Drapeau : Brésil Antônio Pizzonia Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 45 min 18 s 961
R2 1er Drapeau : Portugal FC Porto Drapeau : France Tristan Gommendy Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing 45 min 36 s 002
2e Drapeau : Portugal Sporting Portugal Drapeau : Portugal Pedro Petiz Drapeau : Allemagne Zakspeed 45 min 40 s 693
3e Drapeau : Suisse FC Bâle Drapeau : Allemagne Max Wissel Drapeau : Allemagne GU Racing 45 min 42 s 625
R3 1er Drapeau : Écosse Rangers F.C. Drapeau : Australie John Martin Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 6 min 43 s 077
2e Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 6 min 46 s 827
3e Drapeau : Suisse FC Bâle Drapeau : Allemagne Max Wissel Drapeau : Allemagne GU Racing 6 min 49 s 287
4e

Drapeau : Portugal Circuit d'Estoril
5 et 6 septembre 2009


Résultats détaillés


Drapeau : Espagne FC Séville

Sébastien Bourdais
en Super Finale
R1 1er Drapeau : Grèce Olympiakos Le Pirée Drapeau : Argentine Esteban Guerrieri Drapeau : Allemagne GU Racing 45 min 47 s 271
Drapeau : Brésil SC Corinthians

Antônio Pizzonia

Drapeau : Brésil SC Corinthians
Antônio Pizzonia
et
Drapeau : Belgique RSC Anderlecht
Yelmer Buurman
1 min 29 s 162
2e Drapeau : Angleterre Liverpool FC Drapeau : Espagne Adrián Vallés Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing 45 min 49 s 437
3e Drapeau : Brésil SC Corinthians Drapeau : Brésil Antônio Pizzonia Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 45 min 50 s 281
R2 1er Drapeau : Portugal FC Porto Drapeau : Portugal Álvaro Parente Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing 46 min 07 s 422
2e Drapeau : Espagne FC Séville Drapeau : France Sébastien Bourdais Drapeau : Royaume-Uni Ultimate Motorsport 46 min 08 s 487
3e Drapeau : Brésil CR Flamengo Drapeau : Brésil Enrique Bernoldi Drapeau : Belgique Azerti Motorsport 46 min 27 s 314
R3 1er Drapeau : Espagne FC Séville Drapeau : France Sébastien Bourdais Drapeau : Royaume-Uni Ultimate Motorsport 7 min 31 s 629
2e Drapeau : Grèce Olympiakos Le Pirée Drapeau : Argentine Esteban Guerrieri Drapeau : Allemagne GU Racing 7 min 32 s 899
3e Drapeau : Angleterre Liverpool FC Drapeau : Espagne Adrián Vallés Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing 7 min 37 s 213
5e

Drapeau : Italie Circuit de Monza
3 et 4 octobre 2009


Résultats détaillés


Drapeau : Espagne FC Séville

Sébastien Bourdais
aux points
R1 1er Drapeau : Espagne FC Séville Drapeau : France Sébastien Bourdais Drapeau : Royaume-Uni Ultimate Motorsport 41 min 26 s 833
Drapeau : Grèce Olympiakos Le Pirée

Esteban Guerrieri


Drapeau : Brésil SC Corinthians

Antônio Pizzonia
1 min 36 s 466
2e Drapeau : Grèce Olympiakos Le Pirée Drapeau : Argentine Esteban Guerrieri Drapeau : Allemagne GU Racing 41 min 27 s 208
3e Drapeau : Italie AS Rome Drapeau : France Julien Jousse Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 41 min 41 s 763
R2 1er Drapeau : Portugal Sporting Portugal Drapeau : Portugal Pedro Petiz Drapeau : Allemagne Zakspeed 41 min 51 s 037
2e Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 41 min 57 s 088
3e Drapeau : Espagne FC Séville Drapeau : France Sébastien Bourdais Drapeau : Royaume-Uni Ultimate Motorsport 42 min 02 s 473
6e

Drapeau : Espagne Circuit de Jarama
7 et 8 novembre 2009


Résultats détaillés


Drapeau : Belgique RSC Anderlecht

Yelmer Buurman
en Super Finale
R1 1er Drapeau : Belgique RSC Anderlecht Drapeau : Pays-Bas Yelmer Buurman Drapeau : Allemagne Zakspeed 46 min 32 s 409
Drapeau : Espagne FC Séville

Sébastien Bourdais


Drapeau : Belgique RSC Anderlecht

Yelmer Buurman
1 min 20 s 011
2e Drapeau : Espagne FC Séville Drapeau : France Sébastien Bourdais Drapeau : Royaume-Uni Ultimate Motorsport 46 min 46 s 457
3e Drapeau : Italie AC Milan Drapeau : Italie Giorgio Pantano Drapeau : Belgique Azerti Motorsport 47 min 03 s 138
R2 1er Drapeau : Turquie Galatasaray SK Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung Drapeau : Royaume-Uni Ultimate Motorsport 45 min 42 s 682
2e Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby Drapeau : Royaume-Uni Alan Docking Racing 45 min 46 s 577
3e Drapeau : Danemark FC Midtjylland Drapeau : Danemark Kasper Andersen Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing 45 min 51 s 579
R3 1er Drapeau : Belgique RSC Anderlecht Drapeau : Pays-Bas Yelmer Buurman Drapeau : Allemagne Zakspeed 6 min 50 s 779
2e Drapeau : Espagne FC Séville Drapeau : France Sébastien Bourdais Drapeau : Royaume-Uni Ultimate Motorsport 6 min 52 s 172
3e Drapeau : Angleterre Liverpool FC Drapeau : Espagne Adrián Vallés Drapeau : Royaume-Uni Hitech Racing 6 min 55 s 132

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement du championnat est décidé par points, qui sont attribués en fonction de la position où l'équipe termine les Grands Prix. Les points sont attribués de la façon suivante :

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e 21e 22e
Points 50 45 40 36 32 29 26 23 20 18 16 14 12 10 8 7 6 5 4 3 2 1

Contrairement à la Formule 1, le pilote n'a pas besoin de terminer, mais de commencer, pour accumuler des points. Les mêmes points sont attribués pour la course 1 et la course 2, mais la grille est inversée lors de la course 2 et les pilotes les plus lents sont avantagés puisqu'ils partent dans les premières lignes de la grille.

Rang Club Pilotes Course Total
points
FRA
Drapeau : France
BEL
Drapeau : Belgique
GBR
Drapeau : Royaume-Uni
POR
Drapeau : Portugal
ITA
Drapeau : Italie
ESP
Drapeau : Espagne
R1 R2 R1 R2 R1 R2 R1 R2 R1 R2 R1 R2
1er Drapeau : Angleterre Liverpool FC Drapeau : Espagne Adrián Vallés 50 29 40 40 29 29 45 20 36 32 26 36 412
2e Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur Drapeau : Royaume-Uni Craig Dolby 40 18 50 20 32 36 23 5 32 45 36 45 382
3e Drapeau : Suisse FC Bâle Drapeau : Allemagne Max Wissel 18 40 36 23 50 40 - 16 20 10 32 23 308
4e Drapeau : Belgique RSC Anderlecht Drapeau : Pays-Bas Yelmer Buurman 45 32 23 10 7 - 36 36 29 29 50 8 305
5e Drapeau : Portugal FC Porto Drapeau : France Tristan Gommendy 7 26 14 26 23 50 26 12 29 32 302
Drapeau : Portugal Álvaro Parente 7 50
6e Drapeau : Grèce Olympiakos Le Pirée Drapeau : Italie Davide Rigon 5 45 18 36 6 8 300
Drapeau : Argentine Esteban Guerrieri 50 10 45 36 23 18
7e Drapeau : Italie AC Milan Drapeau : Italie Giorgio Pantano 14 50 32 16 36 6 29 29 8 16 40 10 286
8e Drapeau : Brésil SC Corinthians Drapeau : Brésil Antônio Pizzonia 36 20 6 14 40 23 40 32 18 20 10 5 264
9e Drapeau : Espagne FC Séville Drapeau : Argentine Esteban Guerrieri 16 12 253
Drapeau : France Sébastien Bourdais 16 45 50 40 45 29
10e Drapeau : Écosse Rangers FC Drapeau : Australie John Martin 6 7 45 8 45 7 32 23 16 14 18 20 241
11e Drapeau : Turquie Galatasaray SK Drapeau : Royaume-Uni Duncan Tappy 32 16 20 7 239
Drapeau : Royaume-Uni Scott Mansell 12 14
Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung 6 26 23 26 7 50
12e Drapeau : Portugal Sporting Portugal Drapeau : Portugal Pedro Petiz 26 6 8 12 14 45 20 6 5 50 12 12 215
13e Drapeau : Italie AS Rome Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Kennard 8 10 16 32 26 18 211
Drapeau : France Franck Perera 26 14
Drapeau : France Julien Jousse 40 6 8 7
14e Drapeau : Danemark FC Midtjylland Drapeau : Danemark Kasper Andersen 23 8 12 29 18 32 8 7 14 7 5 40 203
15e Drapeau : Espagne Atlético Madrid Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung 10 14 5 45 20 26 202
Drapeau : Espagne Maria de Villota 10 12 10 18 6 26
16e Drapeau : Brésil CR Flamengo Drapeau : Brésil Enrique Bernoldi 29 23 26 5 5 10 12 40 16 14 191
Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Kennard 6 5
17e Drapeau : France Olympique lyonnais Drapeau : France Nelson Panciatici 12 12 10 18 10 20 14 8 12 8 20 16 160
18e Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven Drapeau : Pays-Bas Dominick Muermans 16 5 8 6 8 16 145
Drapeau : Pays-Bas Carlo Van Dam 18 18 7 23 14 6
19e Drapeau : Émirats arabes unis Al Ain Club Drapeau : Espagne Miguel Molina 20 36 135
Drapeau : Argentine Esteban Guerrieri 29 50

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]