Sunda (géologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sunda (homonymie).
Le Sunda et le Sahul lors du dernier maximum glaciaire (le niveau de la mer était alors plus bas de 150 m).

Le plateau continental de Sunda est une extension du continent asiatique. Il supporte les îles indonésiennes de Sumatra, Java, Bali et Bornéo. Celles-ci ont été rattachées au continent pendant de longues périodes, quand le niveau de la mer était plus bas qu'aujourd'hui.

Son nom vient de Sunda, qui désigne la partie ouest de Java, dont les habitants parlent une langue, le sundanais, distincte du javanais parlé par les habitants du centre et de l'est de l'île.

Le Sunda est séparé de la zone biogéographique appelée Wallacea par la ligne Wallace, nommée d'après le naturaliste Alfred Russel Wallace, qui avait remarqué les différences dans la faune des mammifères et des oiseaux des deux côtés de la ligne. Les îles actuelles du Sunda, à l'ouest de la ligne, à savoir Sumatra, Java, Bali et Bornéo, partagent la même faune de mammifère avec celle de l'Asie du Sud-Est, comprenant des tigres, des rhinocéros et des primates. Durant l'ère glaciaire, le niveau de la mer était nettement plus bas, unissant la plupart de ces îles au continent asiatique et permettant aux animaux asiatiques de venir habiter ces îles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]