Gainax (studio)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Studio Gainax)
Aller à : navigation, rechercher

GAINAX Co., Ltd.
株式会社ガイナックス

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo du studio Gainax

Création 24 décembre 1984
Personnages clés

Hiroyuki Yamaga (en), Président

Hideaki Anno
Forme juridique Kabushiki kaisha
Siège social Drapeau du Japon Mitaka (Japon)
Activité Médias et divertissement
Produits Séries, courts et longs métrages d'animation (anime)
Site web Gainax.co.jp

Gainax Co., Ltd. (株式会社ガイナックス, Kabushiki kaisha Gainakkusu?) est un studio de films et séries d'animation japonais fondé le 24 décembre 1984.

L'un des fondateurs, Hideaki Anno est le créateur de la célèbre série Neon Genesis Evangelion, une série animée qui a gagné plusieurs récompenses dans le domaine des anime. Les studios Gainax ont également réalisé des jeux vidéo dont notamment la série des Princess Maker sur Super Famicom.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1981, la vingtième édition du festival de Science Fiction Japonais (日本SF大会, Nihon SF Taikai?) surnommé Daicon III se tient à Osaka dans le Kansai. Pour l'ouverture du festival, un court métrage est réalisé par des étudiants de l'école d'arts de la ville. Parmi eux, on trouve Toshio Okada, Yasuhiro Takeda, Takami Akai, Hiroyuki Yamaga (en), Hideaki Anno, Shōji Murahama, Yoshiyuki Sadamoto, Takami Akai et Shinji Higuchi. Ce court métrage de 5 minutes, bien accueilli du public, parle d'une jeune fille qui combat toutes sortes de monstres, robots et vaisseaux spatiaux extraits d'œuvres de science-fiction (notamment Ultraman, Gundam, Star Trek, Star Wars ou Godzilla).

L'année suivante, ces étudiants créent leur propre magasin à Osaka, General Products, spécialisé dans la vente de produits dérivés des séries de science-fiction de l'époque.

En 1983, le festival de Science Fiction Japonais (Daicon IV) revient à Osaka et le groupe réalise un nouveau court-métrage. Nouveau succès qui est cette fois-ci remarqué par Bandai alors à la recherche de nouveaux talents.

En 1984, Bandai leur confie la réalisation et la production d'un long métrage, Les Ailes d'Honnéamise. Étant donné l'importance du projet, ils quittent General Products et fondent en décembre 1984 un studio d'animation qu'ils nomment Gainax.

Le nom du studio vient d'un dialecte japonais, le unpaku hōgen, qui est parlé dans les préfectures de Shimane et de Tottori. Dans ce dialecte, Gaina signifie énorme ou superbe. La raison de l'ajout du x à la fin est en revanche inconnue.

Sorti en 1987, Les Ailes d'Honnéamise est un échec commercial. Pour autant, le studio ne disparaît pas et se concentre désormais sur la production d'OAV. L'année suivante, le studio produit une série de 6 OAV, Gunbuster, qui lui permet d'obtenir la reconnaissance de la presse spécialisée. Réalisée par Hideaki Anno, cette série innove par l'ajout d'une touche d'érotisme, très rare à l'époque dans les animes, qui se traduit notamment par une attention toute particulière donné à l'animation des seins (le Gainax Bounce).

En 1990, Hideaki Anno réalise une nouvelle série, Nadia ou le secret de l'eau bleue diffusée sur NHK qui sera également un grand succès. La série recevra même le prestigieux prix du magazine Animage en 1990.

L'année suivante, le studio produit une série de deux OAV, Otaku no video, qui mélange séquences d'animation et (fausses) interviews d'anciens otakus. (Pour la plupart, membres de Gainax à l'époque)

En 1992, Shōji Murahama, Mahiro Maeda, Hiroshi Yamaguchi et Shinji Higuchi quittent Gainax pour aller fonder le studio Gonzo.

Après une longue période de dépression, Hideaki Anno retourne à la réalisation avec Neon Genesis Evangelion. Cette série de 26 épisodes sera un énorme succès aussi bien au Japon qu'en occident et fera l'objet de deux films sortis en 1997.

À l'aube des années 2000, le studio se concentre à nouveau sur des productions un peu plus hors normes. Après un Ebichu très érotique en 1999, le studio collabore en 2000 avec Production I.G sur FLCL, à l'univers très déjanté. En 2002, Gainax collabore avec Studio Madhouse sur Abenobashi.

S'ensuit une période de marasme pour le studio, aucune de ses productions ne parvenant réellement à percer. En 2007, la série Tengen toppa Gurren Lagann connait un grand succès au Japon ce qui permet au studio de se relancer.

Production[modifier | modifier le code]

Source : Gainax[1]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Film d'animation[modifier | modifier le code]

OAV[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Personnalités ayant travaillé chez Gainax[modifier | modifier le code]

  • Hiroyuki Yamaga (en) : Réalisateur (Les Ailes d'Honneamise, Mahoromatic, Abenobashi mahou☆shotengai)[2]
  • Shouji Saeki : Réalisateur (FLCL, This Ugly And beautiful world, He is my Master)[3]
  • Yoshiyuki Sadamoto : Character Designer (Les Ailes d'Honneamise, Gunbuster, Nadia, le secret de l'eau bleue, Neon Genesis Evangelion, Die Buster)[4]
  • Hideaki Anno : Réalisateur (Gunbuster, Nadia, le secret de l'eau bleue, Neon Genesis Evangelion, Re : Cutie Honey)[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « Réalisations du studio sur le site officiel de Gainax » (consulté le 24 janvier 2009)
  2. (en) Hiroyuki YAMAGA sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  3. (en) Shouji SAEKI sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  4. (en) Yoshiyuki SADAMOTO sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  5. (en) Hideaki ANNO sur l'Encyclopédie de Anime News Network

Liens externes[modifier | modifier le code]