Hideaki Anno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hideaki Anno

alt=Description de l'image Hideaki Anno.jpg.
Naissance 22 mai 1960 (54 ans)
Ube, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Neon Genesis Evangelion, Rebuild of Evangelion

Hideaki Anno (庵野 秀明, Anno Hideaki ?) est un réalisateur japonais né le 22 mai 1960 à Ube, dans la préfecture de Yamaguchi. Il est le créateur de la célèbre et controversée série animée Neon Genesis Evangelion. Il a commencé sa carrière en étant un animateur clé dans le célèbre film de Hayao Miyazaki Nausicaä de la vallée du vent.

Il est marié à Moyoko Anno.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1970, encore étudiant, Anno réalise son premier film intitulé Nakamu-Rider à l'aide de sa caméra 8 mm qu'il possède depuis l'âge de 17 ans.

À 20 ans, il entre au département de cinéma du Osaka College of Art et rencontre Yamaga Hiroyuki (en) (avec lequel il créera plus tard le Studio Gainax).

L'hiver de cette même année, Anno profite d'un projet scolaire pour réaliser une parodie, Ultraman, pour un budget dérisoire (8000 yens). Quand le héros, joué par Yamaga, se transforme en Ultraman, c'est Anno qui joue le rôle, sans masque.

L'année suivante il produit Ultraman Deluxe, un film de 3 minutes en 8 mm, et obtient la 5e place du concours de son école.

Au début des années 1980, il travaille sur l'animation et conçoit le design d'un film dirigé par Yamaga faisant l'ouverture du Daicon 3 - la 20e convention annuelle japonaise de science-fiction.

En 1984, Anno travaille sur l'animation de deux films d'animation majeurs : Nausicaä de la vallée du vent d'Hayao Miyazaki et Super Dimension Fortress Macross: Do You Remember Love?. C'est Hideaki Anno qui a animé la scène du soldat géant qui revit dans Nausicaä de la vallée du vent : une des scènes principales du film d'après Hayao Miyazaki[réf. nécessaire]. Le réalisateur manquait de personnel pour réaliser le film. Il a donc lancé un appel au secours dans le magazine Animage — dont le rédacteur en chef est Toshio Suzuki, grand collaborateur de Miyazaki. Dès que Hideaki Anno a vu l'annonce, il s'est rendu à Tokyo, a présenté des dessins à Miyazaki, et s'est vu confier la scène[réf. nécessaire].

Le Studio Gainax[modifier | modifier le code]

Anno et Yamaga fondent le Studio Gainax en décembre 1984 pour produire le film Royal Space Force: The Wings of Honneamise. Hideaki Anno est impliqué aussi bien dans la réalisation du court-métrage promotionnel destiné à récolter des fonds que dans le film lui-même: il en est l'un des directeurs de l'animation.

En 1988, Anno fait ses débuts en tant réalisateur avec Top o Nerae! Gunbuster. C'est un succès, et les volumes 2 et 3 suivent en 1989 et 1990.

Parallèlement à Gunbuster, Hideaki Anno commence son deuxième projet de réalisation : la série animée Nadia, le secret de l'eau bleue. La série, diffusée de 1990 à 1991, est une réussite, et un film sort en 1991 mais il n'y participe pas.

En 1991, à la fin de la série Nadia, Hideaki Anno sombre dans une profonde déprime où il fera plusieurs tentatives de suicide, déprime due à un trouble psychologique qu'il possède (et qui semble affecter une grande quantité de otakus) connu sous le nom de trouble borderline.
Deux ans plus tard, après s'être rétabli, il commence à travailler sur Neon Genesis Evangelion. Après deux années de réalisation, le premier épisode est enfin diffusé, en octobre 1995. La série est un succès sans précédent et le Studio Gainax s'impose comme un acteur majeur dans le domaine des séries animées au Japon. Les derniers épisodes, diffusés en mars 1996, sont cependant très controversés, car complètement inattendus. Anno y explique de manière imagée et philosophique comment il a guéri de son trouble borderline. Un an plus tard, les films Death & Rebirth et The End of Evangelion permettent à Hideaki Anno de revenir sur la fin de la série qu'il avait un peu laissée en plan, et il réalise enfin la conclusion qu'il avait prévue initialement, recollant avec les thèmes et l'univers de la série.

L'après Evangelion[modifier | modifier le code]

Après le succès d'Evangelion, le Studio Gainax le rappelle pour réaliser l'adaptation du très célèbre manga Kareshi kanojo no jijō de Masmi Tsuda. Après 13 épisodes, et un différend artistique avec l'auteur du manga, il laisse tomber la série et le Studio Gainax.

Anno revient à sa première passion : le cinéma-réalité (live-action ou film live).

En 1998, il réalise Love and Pop, entièrement tourné au caméscope numérique (DV), est un film sur la prostitution des adolescentes (Enjo kōsai ou compensated dating) au Japon.

Puis en 2000, Shiki-Jitsu, beaucoup plus abouti esthétiquement, étudie la rencontre d'un réalisateur et d'une jeune femme perturbée qui se livre à d'étranges cérémonies quotidiennes.

Ces deux films expérimentaux sont produits par le Studio Ghibli, pour lequel il avait déjà travaillé (Nausicaä, Château dans le Ciel).

Retour au monde de l'animation et du manga[modifier | modifier le code]

2004 est l'année du retour d'Anno au Studio Gainax, il réalise Cutie Honey, adaptation cinématographique de l'anime culte Cutey Honey, un Sentai brut de forme, transposition au pied de la lettre de l'animé.

2007 est un retour aux sources, à l'œuvre qui l'a rendu célèbre : sa série TV culte Evangelion. Anno désire faire renaître sa série avec l'avènement des nouvelles technologies. Son projet se nomme Rebuild of Evangelion, prenant la forme de 4 films dont il est le scénariste et le superviseur du projet.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisations[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Filmographie en tant qu'acteur[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]