Something/Anything?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Something/Anything?

Album de Todd Rundgren
Sortie février 1972
Enregistré 1971
Record Plant, New York
I.D. Sound, Los Angeles
Bearsville Studios, Woodstock
Genre pop rock
Producteur Todd Rundgren
Label Bearsville
Critique

Albums de Todd Rundgren

Something/Anything? est le troisième album du musicien américain Todd Rundgren, édité en 1972 par Bearsville Records. Il comprend deux des plus grands succès de la carrière solo de Rundgren, I Saw the Light et Hello It's Me. L'album est considéré par les critiques comme un classique, et comme l'un des albums les plus accessibles de Rundgren.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Todd Rundgren joue de tous les instruments sur la majeure partie du disque[1],[2], il est accompagné par d'autres musiciens sur la dernière face de l'édition originale, dont les frères Hunt Sales et Tony Sales qui l'accompagnaient également sur ses deux premiers albums[1].

Succès commercial[modifier | modifier le code]

Lors de sa sortie, le double album Something/Anything? est édité au format disque vinyle. Certifié disque d'or par la RIAA en février 1975[3], il a été réédité au format CD à plusieurs reprises depuis 1990[1].

Les trois singles tirés de l'album se classent dans le Billboard Hot 100. Couldn't I Just Tell You est édité en 1972 et atteint la 96e place. Il est suivi par deux des plus grands succès de la carrière solo de Rundgren, I Saw the Light et Hello It's Me, qui se classent respectivement 16e et 5e des ventes de simples aux États-Unis[4]. Hello It's Me avait déjà été enregistré sur le premier album de Nazz, le groupe au sein duquel Rundgren a effectué ses débuts[5]. Lorsque le musicien atteint le succès commercial en plaçant un single dans le Top 10, l'album Something/Anything? est en vente depuis un an et il a déjà réalisé son album suivant, A Wizard, a True Star, sorti en mars 1973. Il refuse d'extraire d'autres singles de Something/Anything? malgré les demandes de sa maison de disques[6].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Dans l'ouvrage The Rough Guide to Rock, Nicholas Oliver note la variété des styles abordés dans Something/Anything?, de la ballade au hard rock, en passant par la power pop et le rock psychédélique. Il évoque au sujet du disque le procédé de distillation, qui permet de séparer les constituants d'un mélange (« one of the greatest distillations of popular music ever recorded. »)[2].

Something/Anything? figure à la 10e place sur la liste The alternative top 100 albums… ever publiée en 1999 par le quotidien britannique The Guardian[7]. Il est classé 173e dans la liste des 500 meilleurs albums de tous les temps établie en 2003 par le magazine musical américain Rolling Stone[8].

Titres[modifier | modifier le code]

Tous les titres ont été composés par Todd Rundgren, sauf indication contraire[1].

Face 1[modifier | modifier le code]

  1. I Saw the Light – 2:56
  2. It Wouldn't Have Made Any Difference – 3:50
  3. Wolfman Jack – 2:54
  4. Cold Morning Light – 3:55
  5. It Takes Two to Tango (This Is for the Girls) – 2:41
  6. Sweeter Memories – 3:36

Face 2[modifier | modifier le code]

  1. Intro – 1:11
  2. Breathless – 3:15
  3. The Night the Carousel Burnt Down – 4:29
  4. Saving Grace – 4:12
  5. Marlene – 3:54
  6. Song of the Viking – 2:35
  7. I Went to the Mirror – 4:05

Face 3[modifier | modifier le code]

  1. Black Maria – 5:20
  2. One More Day (No Word) – 3:43
  3. Couldn't I Just Tell You – 3:34
  4. Torch Song – 2:52
  5. Little Red Lights – 4:53

Face 4[modifier | modifier le code]

  1. Overture—My Roots: Money (That's What I Want) / Messin' With The Kid (Janie Bradford, Berry Gordy, Mel London) – 2:29
  2. Dust in the Wind (Mark Klingman, Rundgren) – 3:49
  3. Piss Aaron – 3:26
  4. Hello It's Me – 4:42
  5. Some Folks Is Even Whiter Than Me – 3:56
  6. You Left Me Sore – 3:13
  7. Slut – 4:03

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Stephen Thomas Erlewine, « Something/Anything? - Todd Rundgren », Allmusic
  2. a et b (en) Peter Buckley, The Rough Guide to Rock, Rough Guides,‎ 2003, 3e éd., 1225 p. (ISBN 9781843531050, lire en ligne), p. 895-896
  3. (en) Certification sur le site de la RIAA
  4. (en) « Singles tirés de Something/Anything? », Allmusic
  5. (en) Stewart Mason, « Hello It's Me - Todd Rundgren », Allmusic
  6. (en) Bill DeMain, In Their Own Words : Songwriters Talk about the Creative Process, Greenwood Publishing Group,‎ 2004, 218 p. (ISBN 9780275984021, lire en ligne), p. 82-90
  7. (en) « The alternative top 10 », The Guardian,‎ 29 janvier 1999
  8. (en) « #173: Something-Anything? », Rolling Stone,‎ 18 novembre 2003