Site d'essais du Nevada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

37° 06′ 40″ N 116° 04′ 16″ O / 37.1111, -116.07111 ()

Troupes militaires observant un essai nucléaire sur le site d'essai du Nevada en novembre 1951.

Le site d'essais du Nevada (Nevada Test Site : NTS) renommé depuis août 2010 site de sécurité nationale du Nevada (Nevada National Security Site) NNSS[1] est une région des États-Unis dépendant du Département de l'Énergie des États-Unis ayant servi de 1951 à 1992 pour 928 essais nucléaires, le record mondial d'essais nucléaires sur un même site[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

D'une superficie de 3 500 km2, il se situe dans le Comté de Nye au Nevada. La plupart des images iconiques d'essais nucléaires viennent de cet endroit. Les impacts des essais sont nettement visibles au moyen du logiciel Google Earth, de plus les dates, la puissance et le nom des essais sont mentionnés à chaque fois.

Historique[modifier | modifier le code]

Les programmes de recherche sur la propulsion nucléaire telle NERVA furent testés sur le site.

Le 27 août 1957 lors de l'essai "Pascal-B" de la série de tests nucléaires souterrains de l'opération Plumbbob, une plaque en acier dont le poids est estimé à environ une tonne, qui fermait le puits du test, a été expulsée à très grande vitesse et n'a jamais été retrouvée ensuite.

Lorsque les essais ont été arrêtés en 1992, le Département de l'Énergie des États-Unis estima qu'il restait plus de 300 millions de curie sur le site, soit l'une des places les plus radioactivement contaminées des États-Unis. Bien que la radioactivité décroisse dans le temps, les isotopes à longue demi-vie présents sur le site seront dangereux pendant des dizaines de milliers d'années[3].

Il est utilisé depuis à d'autres fins, dont des essais hydronucléaire depuis 1997 et l'entrainement de personnels et de tests de matériel pour la détection d'armes de destruction massive.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Nevada nuclear bomb site given new name », sur UPI,‎ 23 août 2010 (consulté le 3 mars 2014)
  2. (en) 27 January 1951 - the first nuclear test at the Nevada Test Site : CTBTO Preparatory Commission
  3. (en) Ralph Vartabedian, « Nuclear scars : Tainted water runs beneath Nevada desert », Los Angeles Times, Los Angeles,‎ 13 novembre 2009 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]