Opération Hardtack I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opération Hardtack I
Partie du champignon atomique de l'essai Oak
Partie du champignon atomique de l'essai Oak
Puissance nucléaire Drapeau des États-Unis États-Unis
Localisation Pacific Proving Grounds (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Coordonnées 11° 33′ 14″ N 162° 20′ 53″ E / 11.55388889, 162.3480555611° 33′ 14″ N 162° 20′ 53″ E / 11.55388889, 162.34805556  
Date avril à octobre 1958
Nombre d'essais 35
Type d'arme nucléaire Bombe H
Puissance maximale 9,3 mégatonnes
Type d'essais atmosphérique

Géolocalisation sur la carte : Îles Marshall

(Voir situation sur carte : Îles Marshall)
Opération Hardtack I

Géolocalisation sur la carte : océan Pacifique

(Voir situation sur carte : océan Pacifique)
Opération Hardtack I
Précédent Project 58 (et Project 58A) Essai nucléaire opération Argus Suivant

L'opération Hardtack I est le nom donné à une série de 35 essais nucléaires faits au Pacific Proving Grounds par les États-Unis d'avril à octobre 1958[1]. Elle suit Project 58A et précède l'opération Argus.

L'opération Newsreel est le nom donné à une série de trois essais nucléaires en haute altitude exécutés dans le cadre de l'opération Hardtack I. Les essais se nomment « Orange », « Teak » et « Yucca »[1].

Cratère créé le 5 mai 1958 par l'explosion de Cactus sur l'île de Runit dans l'atoll d'Eniwetok (11° 33′ 09″ N 162° 20′ 50″ E / 11.5525, 162.3472).
En 1977-1980, 84 000 m3 de sols radioactifs, provenant des îles contaminées de l'atoll d'Eniwetok, sont enfouis dans le cratère creusé par le tir Cactus, qui est ensuite recouvert d'un dôme de béton surnommé le « Cactus Dome ».

Essais[modifier | modifier le code]

Essais de l'opération Hardtack I
Nom Date Lieu Puissance
explosive
Remarques
Yucca 28 avril 1958 atoll d'Eniwetok 1,7 kt 85 milles marins au nord-est de l'atoll d'Eniwetok, aérostat à 86 000 pieds, développement d'armes antimissiles
Cactus 5 mai 1958 île de Runit, atoll d'Eniwetok 18 kt Essai de l'étage primaire de la future B43
Fir 11 mai 1958 Atoll de Bikini 1,36 mégatonne 93,4 % de la puissance explosive provient de la fusion nucléaire
Butternut 11 mai 1958 Eniwetok 81 kt Essai de l'engin explosif TX-46, étage primaire seulement
Koa 12 mai 1958 Eniwetok 1,37 mégatonnes Essai de l'ogive XW35
Wahoo 16 mai 1958 Eniwetok 9 kt Essai en eaux profondes (3 200 pieds)
Holly 20 mai 1958 Eniwetok 5,9 kt
Nutmeg 21 mai 1958 Atoll de Bikini 25,1 kt
Yellowwood 26 mai 1958 Eniwetok 330 kt long feu de l'engin explosif TX-46, prédiction d'une puissance de 2,5 mégatonnes
Magnolia 26 mai 1958 Eniwetok 57 kt
Tobacco 30 mai 1958 Eniwetok 11,6 kt Deuxième étage ne s'est pas mis à feu
Sycamore 31 mai 1958 Atoll de Bikini 92 kt Long feu, prédiction d'une puissance de 5 mégatonnes
Rose 2 juin 1958 Eniwetok 15 kt Long feu, prédiction de 125 kt
Umbrella 8 juin 1958 Eniwetok 8 kt Essai sous-marin (150 pieds)
Maple 10 juin 1958 Atoll de Bikini 213 kt Prédiction que la puissance explosive proviendrait à 89 % de la fission
Aspen 14 juin 1958 Atoll de Bikini 319 kt Tir dans le cratère creusé par Castle Bravo
Walnut 14 juin 1958 Eniwetok 1,45 mégatonne
Linden 18 juin 1958 Eniwetok 11 kt
Redwood 27 juin 1958 Atoll de Bikini 412 kt
Elder 27 juin 1958 Eniwetok 880 kt
Oak 28 juin 1958 Eniwetok 8,9 mégatonnes Nouvelle conception de l'engin explosif TX-46
Hickory 30 juin 1958 Atoll de Bikini 14 kt
Sequoia 1er juillet 1958 Eniwetok 5,2 kt
Cedar 2 juillet 1958 Atoll de Bikini 220 kt
Dogwood 5 juillet 1958 Eniwetok 397 kt
Poplar 12 juillet 1958 Atoll de Bikini 9,3 mégatonnes En termes de puissance explosive, 5e plus élevée des États-Unis
Scaevola 14 juillet 1958 Eniwetok Zéro Essai de sûreté
Pisonia 17 juillet 1958 Eniwetok 255 kt
Juniper 22 juillet 1958 Atoll de Bikini 65 kt Dernier essai à l'atoll de Bikini
Olive 22 juillet 1958 Eniwetok 202 kt
Pine 26 juillet 1958 Eniwetok 2 mégatonnes Engin explosif thermonucléaire Mark 41 à trois étages, puissance explosive largement inférieure aux 4 à 6 megatonnes prédites
Teak 1er août 1958 Atoll Johnston 3,8 mégatonnes Validation comme arme antimissile, bombe emportée par un PGM-11 Redstone jusqu'à une altitude de 252 000 pieds. Des erreurs de calculs provoquent son explosion au-dessus du pas de tir.
Quince 6 août 1958 Eniwetok Zéro Long feu
Orange 12 août 1958 Johnston Atoll 3,8 mégatonnes Validation comme arme antimissile, bombe emportée par un PGM-11 Redstone jusqu'à une altitude de 141 000 pieds.
Fig 18 août 1958 Eniwetok 0,02 kt Dernier essais à Eniwetok

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Operation Hardtack I » (voir la liste des auteurs)

  1. a et b (en) United States Nuclear Tests - July 1945 through septembre 1992, U.S. Department of Energy / Nevada Operations Office,‎ décembre 2000 (lire en ligne [PDF])

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) U. S. Nuclear Weapons : The Secret History, Arlington, AeroFax,‎ 1988 (ISBN 0-517-56740-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]