Sangha (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

1° 12′ 45″ S 16° 49′ 40″ E / -1.2125, 16.8278

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sangha.
Sangha
Rivière Sangha en 2010
Rivière Sangha en 2010
Caractéristiques
Longueur 790 km
Bassin 213 400 km2
Bassin collecteur le Congo
Débit moyen 2 471 m3/s (confluence avec le Congo)
Cours
Confluence le Congo
Géographie
Pays traversés Drapeau du Cameroun Cameroun
Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Drapeau de la République du Congo République du Congo

La Sangha est une rivière d'Afrique centrale, affluent du fleuve Congo en rive droite.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours est de 790 km. La Sangha prend sa source au Cameroun, puis traverse la République centrafricaine, et la République du Congo. La rivière s’écoule dans la région d'Afrique couverte par la forêt tropicale humide (forêt du Bassin du Congo).

Elle coule au bord de la ville d'Ouésso et sert au transport fluvial de grumes de bois issues des exploitations forestières du bassin du Congo vers Brazzaville.

À l’époque coloniale des chercheurs de diamants français ont trouvé sur les berges de la rivière un crâne humain daté d’à peu près 1 million d’années, ce qui indique que la jungle congolaise était autrefois une savane habitée. [réf. nécessaire]

Affluent[modifier | modifier le code]

Hydrométrie - Les débits à Ouesso[modifier | modifier le code]

Le débit de la rivière a été observé pendant 37 ans (1947-1983) à Ouesso, ville située à quelque 400 kilomètres de son confluent avec le fleuve Congo [1].

À Ouesso, le débit annuel moyen ou module observé sur cette période a été de 1 662 m3/s pour une surface prise en compte de 158 350 km2, soit plus de 70 % du bassin versant de la rivière.

La lame d'eau écoulée dans le bassin se monte de ce fait à 331 millimètres par an, ce qui peut être considéré comme relativement élevé, mais tout à fait normal dans le bassin de ce fleuve.

La Sangha est une rivière abondante, bien alimentée en toutes saisons et donc assez régulière. Le débit moyen mensuel observé en février-mars, mois d'étiage, atteint 876-878 m3/s, soit quatre fois moins que le débit moyen des mois d'octobre et de novembre (mois des crues), ce qui montre une irrégularité saisonnière réduite. Sur la durée d'observation de 37 ans, le débit mensuel minimal a été de 380 m3/s (mars), tandis que le débit mensuel maximal s'élevait à 4 290 m3/s (novembre).

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Ouesso
(Données calculées sur 37 ans)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références