Samurai Shodown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samurai Shodown
Image illustrative de l'article Samurai Shodown

Éditeur SNK
Développeur SNK

Date de sortie 1993 : voir le détail
Genre Combat 2D
Mode de jeu Un à deux joueurs
Plate-forme
Arcade
Console(s)
Console(s) portable(s)
Média Cartouche, CD-ROM
Contrôle Joystick + 4 boutons
Manette
Dates de sorties détaillées

Neo-Geo MVS Drapeau du Japon Japon 7 juillet 1993
Neo-Geo AES Drapeau du Japon Japon 11 août 1993
Neo-Geo CD Drapeau du Japon Japon 9 septembre 1994
Mega Drive Drapeau des États-Unis États-Unis 9 avril 1994
Drapeau du Japon Japon 19 novembre 1994
Drapeau de l’Union européenne Europe 1994
Super Nintendo Drapeau du Japon Japon 1994
Drapeau des États-Unis États-Unis 1994
Drapeau de l’Union européenne Europe Novembre 1994
3DO Drapeau des États-Unis États-Unis 1995
FM Towns Drapeau du Japon Japon 1995
Mega-CD Drapeau des États-Unis États-Unis 7 mai 1995
Drapeau de l’Union européenne Europe 1995
PlayStation[1] Drapeau du Japon Japon 26 mars 1998
PlayStation 3 (PSN)[1] Drapeau du Japon Japon 31 mai 2007
PSP (PSN)[1] Drapeau du Japon Japon 31 mai 2007
Wii (CV) Drapeau du Japon Japon 16 octobre 2007
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 24 février 2009

Samurai Shodown (サムライスピリッツ, Samurai Spirits?) est un jeu vidéo de combat en 2D développé et édité par SNK en 1993 sur Neo-Geo MVS, Neo-Geo AES et en 1994 sur Neo-Geo CD (NGM 032)[2],[3],[4],[5],[6]. Porté sur de nombreuses plateformes, le jeu marqua le début d'une longue série qui s'est poursuivie jusqu'en 2005 avec la sortie de Samurai Shodown Tenkaichi sur Atomiswave.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'action se déroule au XVIIIe siècle au Japon, plus précisément entre 1788 et 1789. Des libertés sont prises avec l'Histoire, permettant l'utilisation de personnages étrangers, déjà morts ou ne pouvant être nés à cette période.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Tout en reprenant les caractéristiques de base de Street Fighter II, Samurai Shodown voit son gameplay enrichi de nombreuses modifications, comme l'utilisation d'armes blanches, une jauge POW se remplissant au fil du combat et permettant de déclencher des attaques plus puissantes (une sorte de barre de furie), ou un système de zoom similaire à celui d'Art of Fighting.

Personnages[modifier | modifier le code]

Portage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]