Comic BonBon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Comic BonBon

コミックボンボン
(Komikku Bonbon)
Type Magazine de prépublication
Mensuel japonais
Éditeur Drapeau du Japon Kōdansha
Publié depuis 15 octobre 1981
Jusqu’à novembre 2007
Cible
éditoriale
Kodomo
Jour de
parution
le 15 du mois

Comic BonBon (コミックボンボン, Komikku Bonbon?, parfois transcrit en « Comic Bon Bon » ou « Comic Bom Bom ») était un magazine de prépublication de mangas mensuel édité par Kōdansha entre 1981 et 2007. Ciblant les enfants (kodomo)[1], chaque numéro comptait plus de 700 pages, dont 80 sont des publicités (en couleur). Comic BonBon était principalement consacré aux séries reposant beaucoup sur les produits dérivés (jouets, jeux vidéo...)[2] à la manière de son concurrent CoroCoro Comic, même si cet aspect diminua vers la fin.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier numéro fut publié le 15 octobre 1981 ; à cette époque, Mobile Suit Gundam était déjà très populaire. Même si Gundam ciblait un public plus âgé, la franchise gagna rapidement les faveurs des enfants via les Gunpla (des maquettes de robots Gundam), si bien que du contenu dédié à ces maquettes apparut dans le magazine. Plusieurs séries très populaires y furent également diffusées, comme SD Gundam, Megaman ou Medarot. En avril 1991, Comic BonBon dominait le secteur en écoulant environ 750 000 unités, dépassant pour un court temps son concurrent direct CoroCoro Comic[2].

La popularité du magazine déclina cependant avec le « boum » des Pokémons. En effet, tandis que CoroCoro Comic se renouvelait en diffusant des séries à succès basées sur Mushiking, Beyblade et donc Pokémons, Comic BonBon conservait ses premières licences comme Gundam. Cette période fut donc financièrement très délicate (son manga le plus vendeur était alors King of Bandit Jing).

Toutefois, Comic BonBon redressa ses ventes à la fin des années 1990 grâce aux parutions de deux mangas populaires : Medarot et Cyborg Kurochan. Durant la période faste qui s’ensuivit, le magazine publia plus de mangas inédits que par le passé et inclut des petits concours à chaque numéro. En 2005, les ventes chutèrent de nouveau ; le numéro de janvier 2006 vit ainsi un changement de maquette (le logo et la taille, qui passa de A5 à B5, furent notamment modifiés), puis une réduction du nombre de pages, le prix restant stable à 480 yens. Cependant, les ventes continuèrent de baisser, tombant en dessous des 50 000 copies par numéros[2], et la publication du magazine s’arrêta en novembre 2007, remplacée par Shōnen Rival[3].

Mangas publiés[modifier | modifier le code]

Années 80[modifier | modifier le code]

Années 90[modifier | modifier le code]

  • Gundlander
  • Kouryu Densetsu Villgust
  • Mobile Suit Gundam F91
  • Ultra Ninpocho
  • Megaman X
  • Shin Musha Gundam Chou Kidou Daishougun
  • Chou Musha Gundam Bushin Kirahagane
  • Chou Musha Gundam Touba Daishougun
  • Medarot
  • Shin Iyahaya-kun
  • SD Gundam Fullcolor Theater
  • Cyborg Kurochan
  • Chou Musha Gundam Tensei Shichinin Shuu
  • Chou Musha Gundam Musha Senki Hikari no Hengen Hen
  • Transformers Beast Wars II
  • Microman
  • King of Bandit Jing
  • Doonto! Dragon Kid!
  • Herohero-kun
  • Fighting Foodons

Années 2000[modifier | modifier le code]

  • SD Gundam Eiyuden
  • SD Gundam Mushamaruden
  • Gekitou! Crush Gear Turbo
  • Shin Megami Tensei Devil Children
  • Shin Megami Tensei Devil Children Light & Dark
  • Do Suru Paradise
  • Mr. Driller
  • Crush Gear Nitro
  • Magician Tantei A
  • Taiko no Tatsujin
  • SD Gundam Force
  • Musharetsuden Bukabuka Hen
  • SD Gundam Musha Banchō Fūunroku
  • Spider-Man J
  • Mobile Suit Gundam Seed Destiny
  • Transformers: Galaxy Force
  • Kikai Wakusei Garakutania
  • Metroid Prime
  • Metroid Samus & Joe
  • Metroid Episode of Aether
  • Ultra Ninja Manual Flash
  • Big Bad Daddy
  • Tarpan
  • Angel’s Frypan
  • Deltora Quest
  • Star of Happiness Haghal
  • Goki-chan
  • Roboo!
  • Anzu-chan
  • Mahou Sensei Negima! neo
  • Totsugeki Chicken!
  • Umi no Tairiku NOA PLUS+

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Comic BonBon » (voir la liste des auteurs)

  1. (ja) « JMPAマガジンデータ », j-magazine.or.jp (consulté le 8/9/2010)
  2. a, b et c (en) « Comic BonBon Ends in 2007, Shōnen Rival Starts April », Anime News Network (consulté le 8/9/2010)
  3. (en) « Comic Bon Bon », Comipedia (consulté le 8/9/2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]