Sagou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
galette de sagou

Le sagou est une fécule alimentaire extraite de la pulpe du tronc du sagoutier (un type de palmier). Il n'offre ni protéines, ni graisses, ni vitamines ni minéraux. C'est l'aliment de base des Papous en Papouasie-Nouvelle-Guinée. C'est également l'alimentation de base des Punans (les derniers nomades du Sarawak, dans la jungle de l'île de Bornéo) et des Mentawais.

Il est traditionnellement cuisiné et consommé sous plusieurs formes, notamment roulé en boule, cuit dans l'eau bouillante, ou bien sous formes de galettes.

En Inde, le sagou est appelé sabudana ou sabudane. Lors des jeûnes pendant les fêtes religieuses, c'est le seul aliment que peuvent consommer les hindous (notamment les jeûneurs débutants et personnes âgées).

Un « faux » sagou est fabriqué au Japon à partir du Cycas japonais.

Mode de récupération du Sagou[modifier | modifier le code]

La « farine » de sagou est extraite du tronc du palmier. L’opération mobilise en général toute une famille ou une partie d’une tribu. Elle consiste à abattre l’arbre et à l’écorcer; c’est la tâche des hommes. Les femmes s’attaquent ensuite à piler le cœur du tronc de palmier à l’aide d’herminettes ou de marteaux en bambou pour atteindre le cœur composé de fibres et du précieux féculent. Il est finalement récupéré sous forme de pâtés obtenus après filtration  et  décantation de la bouillie extraite du tronc de l’arbre. Les femmes sont particulièrement adroites pour confectionner un « petit » atelier en pleine forêt en bordure de rivière. Le contenu d’un arbre peut suffire à nourrir deux à trois familles durant une semaine. Il est consommé nature, ou cuit sur le feu en forme de galettes.