Rosace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Une rosace est une figure symétrique, formée de courbes inscrites dans un cercle à partir d'un point ou bouton central, ayant plus ou moins la forme d'une rose ou d'une étoile stylisée, et utilisée comme motif de décoration.

Géométrie[modifier | modifier le code]

Rosace ornant une boiserie de la Grande Mosquée de Kairouan.
Rosace installée sur une façade de maison pour tenir les haubans qui soutiennent les fils alimentant les tramway électrique.

Le dessin géométrique d'une rosace s’obtient sans changer l’écartement des branches du compas. Les centres des cercles sont le centre et les six sommets d’un hexagone régulier.

Architecture et décoration[modifier | modifier le code]

Dans les domaines de l'architecture et de la décoration, une rosace est :

  • un grand vitrail, ou un ensemble de vitraux de forme circulaire (la rose) décorant une église.
  • une rondelle de métal décorée, utilisée pour dissimuler la tête d'un clou apparent supportant un cadre, un miroir, etc.

Autres domaines[modifier | modifier le code]

Le terme de rosace est également employé :

  • en mathématiques, une rosace est une courbe particulière, dont la forme évoque les pétales d'une fleur.
  • en mécanographie, une rosace est une roue plane d'une machine à écrire, ou d'une imprimante, comportant une partie centrale d'où partent des pétales dont les extrémités portent un caractère en relief.
  • en télécommunication, au début du XXe siècle, la rosace était un commutateur en usage dans les bureaux centraux télégraphiques peu importants, et qui se composait, généralement, d'un plateau en bois dur, évidé au centre, sur lequel les bornes d'attache correspondant aux divers appareils du bureau central étaient disposées en cercle.
  • en géophysique ou géomorphologie, en analyse des structures linéaires, on utilise des diagrammes nommés rosace directionnelle ou d'orientation représentant l'histogramme de la fréquence pondéré par la longueur cumulée.
  • en fumisterie, la rosace est un objet circulaire, en métal, destiné à camoufler la jonction entre un tuyau de fumée amovible et un conduit maçonné.