Robben Ford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robben Ford mène une carrière musicale très diversifiée
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robben et Ford (homonymie).

Né le à Woodlake en Californie, Robben Lee Ford est un guitariste de blues, de rock et de jazz américain qui a mené jusqu'à présent une carrière musicale très diversifiée. Guitariste de blues avec Jimmy Witherspoon, de rock avec The Blue Line et de jazz avec Miles Davis, il a également derrière lui une longue carrière de guitariste solo et de musicien de studio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robben Ford est le membre le plus célèbre d'une famille de musiciens. Il débute au saxophone dès l'âge de dix ans et se met à la guitare quatre ans plus tard. Il forme son premier groupe à 18 ans, le Charles Ford Band, avec ses frères Mark (harmoniciste) et Patrick (batteur), en l'honneur de leur père Charles. Très vite, ils partent en tournée avec le bluesman américain Charlie Musselwhite[1].

Il joue ensuite avec Jimmy Witherspoon en 1972-1973 puis fait partie du groupe L.A. Express qui accompagne notamment George Harrison en tournée et Joni Mitchell lors de l'enregistrement de The Hissing of Summer Lawns et Miles of Aisles en 1974.

En 1977, il fonde Yellowjackets, groupe avec lequel il joue jusqu'en 1983, tout en menant en parallèle une carrière de guitariste solo et de musicien de studio.

En 1986 il fait une tournée avec Miles Davis (il jouera notamment avec lui au Festival de Montreux) et poursuit ensuite avec Sadao Watanabe.

En 1992 il forme un groupe de blues, The Blue Line, avec lequel il enregistre plusieurs disques[1]. En 1995, leur troisième album, Handful of Blues, est acclamé par la critique et rencontre également un énorme succès public.

Robben Ford poursuit cette fois en solo avec Tiger Walk (1997), The Authorized Bootleg (1998) et Supernatural (1999). En 2001, il enregistre un album hommage à The Paul Butterfield Blues Band et continue avec Blue Moon (2002) et Keep on Running (2003). Sortent ensuite City Life (2006) et Soul On Ten (2009).

En 2010, le temps de deux albums, Robben Ford monte un groupe éphémère avec Gary Novak, Michael Landau et Jimmy Haslip. En février 2013, après une longue tournée, Robben Ford revient avec un nouvel album solo : Bringing It Back Home avec Larry Goldings aux claviers, Havey Mason à la batterie, David Piltch à la basse et Steve Baxter au trombone.

En 2014, fait marquant, il enregistre en une seule journée A Day in Nashville au studio Soul Kitchen à Nashville, Tennessee.

Enfin, en 2015, sort Into the Sun sur lequel une pléiade de talents l'accompagnent : Keb Mo, Warren Haynes, Robert Randolph, Sonny Landreth et la chanteuse ZZ Ward.

Robben Ford a été nommė cinq fois aux Grammy Awards[2].

Miles Davis et Robben Ford au Festival de Montreux en 1986

Discographie[modifier | modifier le code]

Disques[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Discovering the Blues
  • 1972 : Sunrise
  • 1972 : The Charles Ford Band
  • 1976 : Schizophonic
  • 1976 : Jimmy Witherspoon & Robben Ford Live
  • 1976 : Jimmy Witherspoon & Robben Ford Live at Monterey Jazz Festival
  • 1979 : The Inside Story
  • 1983 : Love's A Heartache
  • 1986 : Robben Ford
  • 1988 : Talk to Your Daughter
  • 1992 : Robben Ford & the Blue Line
  • 1992 : Robben Ford & the Blue Line - I'm a realman
  • 1992 : Jimmy Witherspoon & Robben Ford Live at the Notoden Blues Festival
  • 1993 : Robben Ford & the Blue Line - Mystic Mile
  • 1995 : Robben Ford & the Blue Line - Handful of Blues
  • 1996 : Blues Connotation
  • 1997 : Tiger Walk
  • 1997 : Blues Collection
  • 1998 : The Authorized Bootleg
  • 1999 : Supernatural
  • 1999 : Sunrise
  • 2001 : A Tribute to Paul Butterfield
  • 2001 : Anthology: The Early Years
  • 2002 : Blue Moon
  • 2003 : Keep on Running
  • 2004 : The Ford Brothers - Center stage Live
  • 2006 : City Life
  • 2007 : Truth
  • 2009 : Soul on Ten
  • 2013 : Larry Carlton & Robben Ford - UNPLUGGED
  • 2013 : Bringing It Back Home
  • 2014 : A Day In Nashville
  • 2014 : Live at Rockpalast
  • 2015 : Into the Sun

Participations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]