Rampart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rampart (homonymie).
Rampart
Éditeur Atari Games
Domark, Electronic Arts, Tengen
Développeur Atari Games
Concepteur John Salwitz
David Ralston

Date de sortie 1990
Genre Stratégie
Mode de jeu 1 à 3 joueurs[1]
Plate-forme
Arcade
Ordinateur(s)
Console(s)
Console(s) portable(s)
Média Cartouche, cassette, disquette
Contrôle Clavier, joystick, manette, souris, trackball

Rampart est un jeu vidéo de stratégie développé et édité par Atari Games, sorti en 1990 sur borne d'arcade. Il a été adapté sur divers supports familiaux : micro-ordinateurs (Amiga, Atari ST, Commodore 64, DOS) et consoles (Master System, Mega Drive, NES, Super Nintendo, Lynx et Game Boy).

Midway Games a réédité le jeu sur Game Boy Color (1999), sur GameCube, PlayStation 2, PlayStation Portable, Windows et Xbox via les compilations Midway Arcade Treasures (2003), sur Game Boy Advance en pack avec Gauntlet (2005) et sur PlayStation 3 via le PlayStation Network (2007). Cette derrière version implémente un mode de jeu en ligne jouable à trois.

Le but du joueur est de détruire les ennemis qui attaquent sa forteresse.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Rampart : des canons...
Rampart : des canons...
... et des châteaux.
... et des châteaux.

Au début de la partie, chaque joueur choisit un territoire et un des châteaux du territoire.

En mode solo, le joueur doit garder le contrôle de son territoire assailli par des flottes adverses, qui tirent sur le château et tentent de débarquer des fantassins sur la terre ferme ; à chaque manche, il acquiert des points de victoire qui lui permettent de conquérir les territoires successifs sur lesquels il progresse.

En mode multijoueur, le but d'un joueur est d'éliminer ses adversaires en détruisant leurs châteaux ; à chaque manche, les joueurs acquièrent des points de victoire ; le vainqueur est celui qui détruit tous ses adversaires ou, si plusieurs survivent jusqu'à la fin de la dernière manche, celui qui possède le plus de points de victoire.

La partie se déroule en une série de manches, chaque manche étant composée des phases suivantes :

  1. placement des canons[2] à l'intérieur des châteaux ;
  2. bataille entre adversaires (en temps limité) ;
  3. réparation des châteaux (en temps limité), qui s'effectue en disposant des blocs de forme aléatoire fournis par le programme ;
  4. élimination des joueurs n'ayant pu réparer complètement leur château ;
  5. attribution de points de victoire aux survivants et vérification des conditions de victoire ;
  6. si personne n'a gagné, début d'une nouvelle manche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ou de 1 à 2 joueurs sur certaines plateformes.
  2. Voire d'autres armes spéciales, si le jeu le permet et si la partie a été paramétrée pour les accepter : « ballons de propagande » pour prendre le contrôle d'un canon ennemi, ou « super canons » qui infligent des dégâts incendiaires.

Liens externes[modifier | modifier le code]