Rafael Advanced Defense Systems

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

32° 52′ 06″ N 35° 05′ 35″ E / 32.8684, 35.0931 ()

Rafael Advanced Defense Systems Ltd (en hébreu: רפאל - מערכות לחימה מתקדמות בע"מ, anciennement: RAFAEL Armament Development Authority), connu sous le nom RAFAEL ou Rafael, (également orthographié Raphaël ou Rephaël ; acronyme hébraïque de «Autorité pour le développement de l'armement »- רשות לפיתוח אמצעי לחימה) est l'autorité israélienne pour le développement d'armes et de technologie militaire.

Historique[modifier | modifier le code]

Dès 1947, David Ben Gourion décida de créer un institut de recherche et de développement d'armes pour faire face à la guerre qui ne manquera pas d'éclater lors de la proclamation d'indépendance de l'État d'Israël en 1948. En 1951 cet institut fut créé sous le nom HEMED pour Corps de science de l’IDF (Israeli Defence Forces ou Tsahal) en hébreu. Son premier directeur fut Ernst Bergmann[1].

En 1952, David Ben Gourion décida de scinder en deux les activités d’HEMED ; L’entité HEMED se concentrant sur la recherche scientifique pure, et la nouvelle entité baptisée EMET devant elle se consacrer au développement d’armes[2].

En 1954 Ben Gourion décida de changer le nom de l’entité EMET pour RAFAEL[3] et devint dépendant du Ministère de la Défense Israélien jusqu'en 2002. RAFAEL fut à l'origine des premiers programmes de développement des missiles israéliens.

RAFAEL développa le premier lanceur spatial israélien, Shavit 2, qui fut lancé le 5 juillet 1961[4],[5].

Rafael Advanced Defense Systems Ltd conçoit, développe, fabrique et distribue une large gamme de systèmes de défense de haute technologie pour les armées de l'Air, de Terre, la Marine ainsi que des applications spatiales.

Plus de 9 % de son chiffre d’affaires est investi dans la Recherche et Développement. La société a tissé des liens privilégiés avec l'Armée de défense d'Israël et ses produits et savoir-faire sont intégrés dans toutes les forces armées israélienne.

RAFAEL collabore également avec différentes sociétés américaines (Lockheed Martin, Raytheon) et européennes (Thales, EADS, BAE) sur plusieurs projets de missiles, drones et systèmes d'armes.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Missiles[modifier | modifier le code]

Exposition des missiles Python et Derby.
  • Luz (sol-sol et air-sol)
  • Shafrir (air-air)
  • Python (air-air)
  • Derby (air-air)
  • Spike (antichar)
  • AGM-142 Have Nap (en) « Popeye » , (surface-air en collaboration avec Lockheed Martin)
  • Barak (mer-mer et mer-air)
  • Sparrow (famille d’engin-cible comprenant le Black Sparrow, le Blue Sparrow et le Silver Sparrow en collaboration avec Lockheed Martin)
  • Defender (système de défense antiaérien en collaboration avec Thales)
  • Spyder SR et MR (système de défense antiaérien)
  • Helistar (système de protection anti-missile pour hélicoptère, en collaboration avec EADS)
  • Iron Dome (système de défense contre obus, roquettes et missiles à courte portée)
  • Matador (lance-roquettes anti-fortification et blindés légers)

Autres[modifier | modifier le code]

  • Wolf, Véhicule de transport de troupe blindé.
  • Typhoon, affut de canon télécommandé et stabilisé

Références[modifier | modifier le code]

  1. Karpin 2006, p. 35
  2. Karpin 2006, p. 43
  3. Karpin 2006, p. 113
  4. Karpin 2006, p. 196
  5. Les Combats d'Israël, Éditions Les Miroirs de l'Histoire - Tallandier

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael I. Karpin, The Bomb in the Basement : How Israel Went Nuclear and What That Means for the World, New York, Simon & Schuster,‎ 2006, 404 p. (ISBN 9780743265942)

Lien externe[modifier | modifier le code]