Fronde de David

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David's Sling (littéralement Fronde de David) (hébreu : קלע דוד), parfois appelé Magic Wand (baguette magique) (hébreu : שרביט קסמים), est un système militaire de l'Armée de défense d'Israël développé conjointement par Rafael Advanced Defense Systems et l'entreprise américaine Raytheon. Ce système est conçu pour intercepter des roquettes de courtes à longues portées ainsi que des missiles de croisière. Son missile intercepteur est un missile à deux étages, le système de guidage et de ciblage sont placés dans le nez du missile (un radar et un capteur optique-électronique).

C'est en 2006 que Rafael décroche un contrat pour développer un système de défense pour contrer la menace de roquettes de portée de 70 à 250 km. C'est dans le cadre de l'aide proposée par les États-Unis qu'un partenariat se fit avec l’entreprise de défense américaine Raytheon qui développe la partie de mise à feu ainsi que la partie logistique du système. Dans bon nombre de publications de l'entreprise américaine le missile intercepteur est appelé Stunner[1].

L'augmentation du nombre de tirs de roquettes sur Israël (Roquette Qassam tirées depuis Gaza, roquettes Katioucha tirées depuis le Liban du Sud), ainsi que la menace d'Armes de destruction massive en Iran, a poussé au développement de ce genre de système. En plus du David's Sling, qui est conçu pour intercepter des roquettes de courtes à longues portées, Israël a également mis au point le Dôme de Fer développé pour intercepter des roquettes de courtes portées (4–70 km) et le missile Arrow, pour les missiles balistiques, qui sont tous deux déjà en service.

Le 17 novembre 2010, le vice-président de Rafael M.. Lova Drori confirme que le système David's Sling a été vendu aux Forces armées indiennes[2].

Le 20 novembre 2012, Israël a procédé avec succès un test sur une roquette d'essai peu avant l’arrêt des tirs de roquettes de Gaza durant l’Opération Pilier de défense. Elle devrait être mise en service vers 2014 et sera affectée à la protection de la population israélienne contre les tirs du Hezbollah sur le nord d’Israël. Deux batteries seront suffisantes selon des sources israéliennes[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]