République de Connaught

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

53° 51′ N 9° 17′ O / 53.85, -9.283

République de Connaught

17981798

Drapeau
Histoire et événements
31 août 1798 Proclamation de la république
8 septembre 1798 Défaite de Ballinamuck

Le République de Connaught qui allait de Galway à Sligo (Irlande) fut proclamée le 31 août 1798 suite à la Bataille de Castlebar.

Sa création se situe dans le cadre de la rébellion irlandaise de 1798 appuyée par le corps expéditionnaire français de l'expédition d'Irlande de 1798.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 22 août, le général français Humbert et ses hommes réussirent à s’emparer de la ville de Killala. Le général déclara à la population qu’ils étaient venus dans le but de libérer l’Irlande du joug anglais. Des centaines d’Irlandais Unis vinrent se joindre à eux et les aidèrent à préparer les opérations à venir en réquisitionnant des provisions au nom du gouvernement provisoire du Connacht. En apprenant l’arrivée des Français, les commandants anglais Cornwallis et Lake ordonnèrent l’envoi de renforts.

Ne sachant pas si le général Hardy avait accosté et croyant que la meilleure défense était l’attaque, le général Humbert et ses hommes se lancèrent à l’assaut de la position anglaise de Ballina, à quelques kilomètres de Killala. Ils parvinrent, le 27 août, à prendre la ville de Castlebar aux mains des Anglais et à s’emparer d’armes, de munitions et de pièces d’artillerie. Cette victoire impressionnante permettait au général Humbert de contrôler la moitié du comté de Mayo et une importante partie des côtes ouest de l’Irlande. Des Irlandais Unis de tous les comtés continuèrent à venir grossir les rangs de l’armée française.

La République du Connaught est proclamée le 31 août. Le citoyen John Moore de Moorehall est nommé président d’un gouvernement de douze membres chargé d’assurer la subsistance de l’armée franco-irlandaise et de lever huit régiments d’infanterie, chacun de 1 200 hommes, et quatre régiments de cavalerie, chacun de 600 hommes. Mais le général en chef de l’armée d’Irlande doit se rendre à l’évidence : l’impitoyable répression anglaise a fait le vide autour de lui ; les rebelles encore en état de prendre les armes hésitent à se compromettre aux côtés d’alliés si peu nombreux ; tout ce que l’Irlande compte de soldats aguerris, sans compter les renforts acheminés d’Angleterre, font mouvement sur le Mayo pour lui couper la route, l’encercler et l’anéantir.

Après ces premières batailles victorieuses, l’insurrection échoue au terme de la bataille de Ballinamuck, dans le comté de Longford, le 8 septembre 1798 : le général Humbert doit capituler et est fait prisonnier. Deux semaines après leur victoire à Ballinamuck, les Anglais reprirent Killala, laissant plusieurs centaines de rebelles morts. La république du Connacht n'existait plus. John Moore, son président, fit partie de ceux qui furent jugés hâtivement et pendus.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]