Proconsul (primate)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Proconsul.

Proconsul est un genre éteint de l'ordre des primates dont différentes espèces vivaient en Afrique au Miocène inférieur et moyen (de 23 à 14 millions d'années avant le présent environ).

Le nom de Proconsul (« avant Consul ») aurait été choisi par son découvreur, Arthur Tindell Hopwood, par référence à un chimpanzé savant nommé Consul qui paraissait dans une comédie jouée à Londres dans les années 1930. D'autres sources indiquent que le chimpanzé Consul était un pensionnaire du zoo de Londres.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les Proconsuls avaient déjà des caractéristiques propres aux Hominoideae et comptent donc parmi les premiers genres connus de cette super-famille. Ainsi, ils n'avaient déjà plus de queue, le volume de leur cerveau était relativement grand (comparé à celui des gibbons) et ils avaient de longs bras. Arboricoles, ils devaient se déplacer en cheminant au-dessus de branches sans se suspendre à celles-ci. Leurs dents laissent supposer qu'ils se nourrissaient essentiellement de fruits, mais ils complétaient probablement leur alimentation avec de petits animaux.

Position phylogénétique[modifier | modifier le code]

La position exacte du genre Proconsul dans l'arbre généalogique des primates fait l'objet de discussions. Autrefois, il était considéré comme un ancêtre des anthropoïdes actuels ; cette notion étant incompatible avec la méthode cladistique, on le place aujourd'hui au sein des Hominoidea.

Espèces[modifier | modifier le code]

Quatre espèces distinctes ont été définies.

légende : — éteint —

Elles se distinguent nettement par la taille :

  • Proconsul africanus n'avait pas de queue et se déplaçait dans les arbres à l'aide de ses quatre membres. Son poids est estimé à 18 kg. Il habitait les forêts d'altitude humides.
  • Proconsul heseloni ressemblait à P. africanus et certains le considèrent comme une variante de la même espèce. Il habitait les forêts claires au sous-bois formé de buissons.
  • Proconsul nyanzae avait le même type d'habitat mais était beaucoup plus grand, avec un poids estimé à 28 kg, et avait un museau plus allongé que les autres espèces.
  • Proconsul major était le plus grand, avec un poids allant de 50 à 75 kg. Il habitait les forêts d'altitude humides comme P. africanus. Les fossiles attribués à cette espèce sont parfois classés au sein du genre Dryopithecus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]