Prachatice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prachatice
Blason de Prachatice
Héraldique
Drapeau de Prachatice
Drapeau
Porte de la ville.
Porte de la ville.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of South Bohemian Region.svg Bohême-du-Sud
District Prachatice
Code postal 383 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 11 189 hab. (2014)
Densité 288 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 00′ 46″ N 13° 59′ 50″ E / 49.0127106, 13.997190549° 00′ 46″ Nord 13° 59′ 50″ Est / 49.0127106, 13.9971905  
Altitude 561 m
Superficie 3 890 ha = 38,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Prachatice

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Prachatice
Liens
Site web Site municipal

Sur les autres projets Wikimedia :

Prachatice (en allemand : Prachatitz) est une ville de la région de région de Bohême-du-Sud, en République tchèque, et le chef-lieu du district de Prachatice. Sa population s'élevait à 11 189 habitants en 2014[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville apparait au XIe siècle. Elle connait un âge d'or au moment de la Renaissance avant d'être, comme beaucoup de villes de Bohême, durement affectée par la guerre de Trente Ans.

Jusqu'en 1918, la ville (au nom bilingue de Prachatitz - Prachatice) fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche), puis Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 94 Bezirkshauptmannschaften en Bohême[2]. Le nom Prachatitz seul est utilisé jusqu'à la fin du 19e s.

Cette ville est majoritairement allemande jusqu'aux décrets Beneš de 1945[3].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

L'astéroïde 15890 a été baptisé en l'honneur de la ville par ses découvreurs, Miloš Tichý et Zdeněk Moravec.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Population des communes de la république tchèque au 1er janvier 2014.
  2. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, 1967.
  3. Référence souhaitable. Normalement, pas de nom bilingue en 1900 dans les Sudètes.