Rivière Rouge (Manitoba)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rivière Rouge du Nord)
Aller à : navigation, rechercher

50° 23′ 47″ N 96° 48′ 39″ O / 50.39639, -96.81083 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rivière Rouge.
Rivière Rouge
(Red River)
Image illustrative de l'article Rivière Rouge (Manitoba)
Caractéristiques
Longueur 885 km
Bassin ?
Bassin collecteur Fleuve Nelson
Débit moyen ?
Cours
Source Confluence des rivière Bois de Sioux et Otter Tail
· Localisation Wahpeton
· Altitude 289 m
· Coordonnées 46° 15′ 52″ N 96° 35′ 55″ O / 46.264444, -96.598611 (Source - Rivière Rouge)  
Confluence Lac Winnipeg
· Altitude 217 m
· Coordonnées 50° 23′ 47″ N 96° 48′ 39″ O / 50.396389, -96.810833 (Confluence - Rivière Rouge)  
Géographie
Pays traversés Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
États
Province
Minnesota, Dakota du Nord
Manitoba
Carte de la rivière Rouge dans la région de Winnipeg.

La rivière Rouge est une rivière d'Amérique du Nord qui marque la frontière des États du Minnesota et du Dakota du Nord et se jette dans le lac Winnipeg dans le Manitoba au Canada.

Étymologie[modifier | modifier le code]

On la nomme parfois « rivière Rouge du Nord » pour la distinguer de la rivière Rouge du Sud, affluent du Mississippi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bassin de la rivière Rouge faisait partie de la terre de Rupert, une concession de la Compagnie de la Baie d'Hudson dans le centre nord de l’Amérique du Nord. Elle était une route de commerce très importante pour la compagnie, et elle a contribué à la colonisation de l’Amérique du Nord par les Britanniques. La rivière a été utilisée par des trappeurs de fourrures, incluant le Métis, et par les colons de la Colonie de la rivière Rouge. La rivière donne son nom aux Chemins de la Rivière Rouge, des pistes du dix-neuvième siècle pour des chariots à bœufs qui ont facilité la commerce et les colonies, et qui a poussé le développement de cette région sur les deux cotés de la frontière internationale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Née de la confluence de la rivière Bois de Sioux et de la rivière Otter Tail qui descendent du Coteau des Prairies, elle reste constamment orientée au nord. Aux États-Unis, elle arrose les villes de Fargo, Grand Forks, puis pénètre au Canada, dans la province du Manitoba. Elle continue son parcours vers le Nord. Elle reçoit les eaux de la rivière La Salle à la hauteur de la ville de Saint-Norbert juste avant d'atteindre la capitale Winnipeg, construite à la confluence avec la rivière Assiniboine. La rivière Rouge reçoit également les eaux de la rivière Seine, par le biais du Canal de dérivation de la rivière Rouge qui contourne la cité de Winnipeg.

La rivière Rouge est un vestige de l'ancien lac Agassiz.

Cette rivière est célèbre pour ses crues importantes, notamment en 1776, 1826, 1852, 1950, 1997. Si celle de 1997 a été cruellement ressentie à Grand Forks, elle a relativement épargné Winnipeg grâce au canal de dérivation de la rivière Rouge, voie de contrôle de 47 km ouvert en 1968 qui permet aux eaux de contourner la capitale. Le débit de 2 000 m3/s a été dépassé onze fois entre 1948 et 1999, et fut de 6 400 m3/s en 1826.

En mars 2009, une crue sans précédent affecte le Minnesota et le Dakota du Nord.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]