Pont de Sèvres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont de Sèvres
Vue du nouveau Pont de Sèvres
Vue du nouveau Pont de Sèvres
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Localité Boulogne-Billancourt et Sèvres
Coordonnées géographiques 48° 49′ 31″ N 2° 13′ 37″ E / 48.825278, 2.226944 ()48° 49′ 31″ N 2° 13′ 37″ E / 48.825278, 2.226944 ()  
Fonction
Franchit Seine
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont en poutre-caisson
Longueur 150 m
Portée principale 80 m
Matériau(x) Acier et béton armé
Construction
Mise en service 1963

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Pont de Sèvres

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Pont de Sèvres

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont de Sèvres

Le pont de Sèvres est un pont français métallique qui enjambe la Seine entre Boulogne-Billancourt et Sèvres, dans le département français des Hauts-de-Seine.

Le pont a donné son nom à une station de métro et une gare routière, ainsi qu'au quartier du Pont de Sèvres à Boulogne.

L'ouvrage actuel[modifier | modifier le code]

Le pont, mis en service en 1963, est un pont-poutre réalisé avec des poutres en acier et des dalles en béton armé, long de 150 mètres et dont la portée principale est longue de 80 mètres[1].

Lors d'un comptage effectué en 2006 au moyen de compteurs à tubes, le trafic moyen journalier annuel s'élevait à 104 728 véhicules[2].

Il constitue l'origine de la route nationale 118 et permet le franchissement de la Seine par l'ancienne RN 10 (Route d'Espagne).

Outre la Seine, il franchit également la RD 1 (voie sur berge - rive droite), la RD 7 (voie sur berge - rive gauche) et la Ligne 2 du tramway d'Île-de-France (ancienne voie ferrée connue sous le nom de Ligne des Moulineaux).

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier pont de Sèvres, construit en 1684 sur décision de Louis XIV afin de faciliter les déplacements entre Paris et Versailles, se trouvait à l'extrémité de l'Île Seguin et était construit en bois.

Devenu vétuste, Napoléon Ier le fait remplacer par un pont en maçonnerie, dont la construction débute en 1808, à l'emplacement de l'ouvrage actuel. Endommagé lors des combats des Cent-Jours, ce pont n'est achevé qu'en 1820[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pont de Sèvres », sur http://fr.structurae.de,‎ 2009 (consulté le 13 mars 2011)
  2. [PDF] « Carte du trafic routier des Hauts-de-Seine », sur http://www.hauts-de-seine.net,‎ 2009 (consulté le 13 mars 2011)
  3. « Histoire de Sèvres », sur http://www.ville-sevres.fr (consulté le 13 mars 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La reconstruction du nouveau pont de Sèvres, dans "Travaux", avril 1963, n. 342.
  • Serge Montens, Les plus beaux ponts de France, Bonneton, Paris (France), (ISBN 2862532754), 2001; p. 102.

Vidéo[modifier | modifier le code]