Poix (matière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poix.
La poix est environ 230 milliards de fois plus visqueuse que l’eau, comme démontré par l’expérience de la goutte de poix.

La poix (du latin pix, picis) est une matière collante produite par distillation. Elle peut être noire comme celle constituée à partir de résines et goudrons obtenus à partir de bois résineux ou d’autres bois comme le bouleau ou comme celle tirée de l'asphalte, ou plus claire comme celle tirée des dérivés de la résine de pin.

On l’utilise pour la fixation de corps légers ou comme enduit imperméabilisant. Elle est très facilement inflammable.

L'artisan produisant la poix est le pégoulier. En Occitan, le mot "pegar" de même racine signifie "coller" et est directement passé en français régional dans le Midi de la France sous la forme "péguer".

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2014). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Pline l'Ancien rapporte qu'on extrait la poix liquide par distillation de la résine de pin cembro ou d'épicéa, bois très résineux. Cette poix liquide est employée en Égypte pour la momification des corps. La poix liquide peut être réduite au feu et coagulée au vinaigre, et sert alors à imperméabiliser les amphores. Les Grecs calfatent les navires avec de la poix mêlée de cire[1]. Pline nomme également poix les extraits de résines d'autres arbres orientaux, comme le térébinthe, le lentisque, le cyprès. Ces poix sont solubles dans l'huile et peuvent servir à l'épilation[2].

Au début du Moyen Âge, elle entrait dans la composition du feu grégeois.

La poix fut l'un des carburants les plus utilisés pour les bateaux à vapeurs américains, en Floride.[réf. nécessaire]

Elle est l'un des composants du vernis à graver, utilisé dans la gravure par eau-forte.

La poix fut aussi utilisée pour torturer Ravaillac responsable de l'assassinat de Henri IV.

Dans la Bible[modifier | modifier le code]

Noé l'utilise pour construire l'arche, selon les instructions précises que Dieu lui donne. Construite en bois de gopher, l'arche devait être enduite de poix en dedans et au dehors. Ainsi imperméabilisée, elle devenait une embarcation sûre pour affronter le déluge. (La Bible : Genèse 6:14)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pline l'Ancien, Histoire naturelle, XVI, 21, 22, 24
  2. Pline l'Ancien, Histoire naturelle, XIV, 25

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]