Plecoglossus altivelis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L' ayu (アユ, 鮎, 年魚, 香魚?) (Plecoglossus altivelis) est une espèce de poisson, la seule du genre Plecoglossus et de la famille Plecoglossidae. Originaire de l'écozone Paléarctique, il est présent dans les rivières, les lacs, et les eaux côtières à l'Ouest d'Hokkaidō au Japon, au sud de la péninsule de Corée, en Chine, à Taiwan ou encore à Hong Kong.

Le nom "poisson sucré" est dû à la douceur et au sucré de leur chair. En référence à leur durée de vie d'un an, le nom est aussi écrit poisson d'un an (年魚?). L' ayu est le poisson symbole de la préfecture de Gunma.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

À l'heure actuelle, trois sous-espèces sont reconnues, même si leur statut reste controversé (les espèces pourraient être monotypiques [1]) :

Biologie[modifier | modifier le code]

L' ayu est omnivore, se nourrissant d'algues, de crustacés, d'insectes, d'éponges de mer ou encore de vers. Ce sont aussi des animaux très territoriaux. Les adultes remontent des eaux côtières vers les cours inférieur des rivières pour pondre durant le printemps. Les larves descendent une fois éclose le cours de la rivière pour hiverner dans les eaux marines avant de remonter les cours d'eaux au printemps. Une grande majorité des individus décède après la première ponte.

L'ayu et l'homme[modifier | modifier le code]

Pêche[modifier | modifier le code]

La principale méthode de pêche de l'ayu est la pêche à la mouche en utilisant un épuisette et un leurre appelé ayu-no-tomozuri au Japon. Ce leurre est un ayu vivant placé sur un hameçon, qui va nager une fois à l'eau. L'animal étant territorial, le poisson sauvage trompé par le leurre va l'attaquer et se faire prendre à l'épuisette[2].

Certains pêcheurs japonais pratiquent aussi la traditionnelle pêche au cormoran (鵜飼 ukai). Le long de la rivière Nagara près de Gifu, la tradition remonte à plus de 1300 ans [3] ; les maîtres pêcheurs (鵜匠 ushō) y utilisent des umi-u (ウミウ, "cormoran des mers"?) (Phalacrocorax capillatus, "Cormoran Japonais") [4] dressés pour cette tâche, et le spectacle de la saison de la pêche (de mai à octobre) attire des visiteurs du monde entier. Les oiseaux attrapent les ayu, les stockent dans leur jabot et les ramènent aux pêcheurs [5]. Cette pratique tient de nos jours plus de l'attraction touristique que de la méthode de pêche.

L' ayu est aussi pêché commercialement en grand nombre, et les alevins sont élevés en aquaculture pour être relâchés en rivière pour la pêche.

Utilisation alimentaire[modifier | modifier le code]

Ayu
Image illustrative de l'article Plecoglossus altivelis
Ayu grillé

Autre nom アユ, 鮎, 年魚, 香魚
Lieu d'origine Japon
Place dans le service Poisson de la cuisine japonaise

L' ayu est un poisson comestible mangé partout en Asie de l'Est. Sa chair a un goût particulier, doux, "mêlant les arômes de melon et de concombre" d'après certains [6]. C'est un poisson prisé, souvent synonyme du début des beaux jours au Japon, consommé par exemple lors de Matsuri. Dans ce pays, il est souvent consommé grillé en brochettes au-dessus d'un feu ou de charbons ardents[7].

Confiserie[modifier | modifier le code]

L' ayugashi ou wakaayu est une sucrerie en forme d' ayu très apprécié au début de l'été consistant une gaufre fourrée de Gyūhi (en) grillée sur laquelle est imprimée au fer rouge la tête et les yeux d'un ayu [8] ; il en existe des variantes glacées.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence FishBase : altivelis espèce 2012 (en) (altivelis + traduction (fr)) (altivelis + noms vernaculaires 1 altivelis & 2)
  2. (en) John Waldman, 100 Weird Ways to Catch Fish, Mechanicsburg, PA, Stackpole Books,‎ 2005 (ISBN 0811731790), p. 6–7
  3. Cormorant Fishing on the Nagara River. Gifu City Cormorant Fishing Viewing Boat Office, 2007.
  4. Cormorant Fishing Explanation. Gifu Rotary Club. Accessed January 31, 2008.
  5. Cormorant Fishing "UKAI". Version of May, 2001. Retrieved 2008 January 30.
  6. Gadsby (2004)
  7. « THE INTIMATE PLEASURE OF THE IZAKAYA », The Economist Newspaper Limited
  8. « Wagashi: Ayugashi or Waka-ayu Sweetfish Shaped Confection », sur Kyoto Foodie (consulté le 16 juillet 2013)