Peter Woodcock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peter Woodcock
Surnom David Michael Krueger
Naissance 5 mars 1939
Peterborough, Ontario, Canada
Décès 5 mars 2010 (à 71 ans)
Penetanguishene
Condamnation 1957
Meurtres
Nombre de victimes 4
Période 1957 - 1991
Pays Canada
Arrestation 1957

Peter Woodcock (5 mars 1939 - 5 mars 2010) était un tueur en série et pédocriminel canadien qui fut reconnu coupable des meurtres de trois enfants ainsi que, plus de trente ans après, de celui d'un autre patient à l'institut psychiatrique où il était traité.

Enfance[modifier | modifier le code]

Woodcock est né à Peterborough (Ontario) d'une mère adolescente et de père inconnu. Il fut rapidement mis en adoption et vécu jusqu'à trois ans dans diverses familles. Il subit des abus physiques en au moins une occasion où il se retrouva hospitalisé pour une torsion du cou.

Se retrouvant enfin dans une famille aisée de Toronto, il fut éventuellement traité par des psychologues et fréquenta des écoles privées. Sa famille adoptive dépense sans compter.

Premiers meurtres[modifier | modifier le code]

À la puberté cependant il développe des fantasmes où il se perçoit comme chef de gang. Il arpente la ville à vélo en quête d'enfants à molester. C'est alors qu'il rencontre et tue ses trois premières victimes.

Un garçon de six ans, Wayne Mallette, fut sa première victime. Le 16 septembre 1956 , Woodcock entraîna sa proie sur les lieux désertés du Toronto Exhibition pour le violer et le tuer. Sur le coup, un autre garçon, "Ronald Mowatt", fut arrêté et accusé du meurtre.

Puis un autre garçon de neuf ans, Gary Morris, fut assassiné trois semaines après le premier meurtre. Il a été enlevé dans le quartier de Cabbagetown et étranglé à Cherry Beach.

Le 19 janvier 1957 Woodcock fit sa troisième victime, Carole Voyce, quatre ans, sous le viaduc Prince Edward. Le meurtrier fut appréhendé la même année grâce à un portrait-robot.

Incarcération et dernier meurtre[modifier | modifier le code]

À la suite du procès, Woodcock fut déclaré non coupable pour cause d'aliénation mentale. Il fut placé à Oak Ridge, un hôpital psychiatrique près de Penetanguishene en Ontario, où il reçut divers traitements dont certains à base de drogues puissantes comme le LSD.

Les traitements ne semblaient pas fonctionner mais finalement Woodcock fut transféré à l'Hôpital psychiatrique de Brockville, une institution plus permissive. C'est à cette période, vers 1982, qu'il changea légalement son nom pour David Michael Krueger.

En 1991, lors de sa première sortie supervisée, il réussit à convaincre Bruce Hamil, meurtrier et ancien patient de l'institut, de l'aider à assassiner Dennis Kerr, un autre patient de Brockville. Il prétendait qu'une confrérie extraterrestre résoudrait tous ses problèmes si le meurtre avait lieu. Le 13 juillet, Hamil se rend dans une quincaillerie et achète les instruments qui serviront au méfait : couteau, hachette, clé à mollette et sac de couchage. Kerr fut amené à l'écart et mutilé.

Suite à ce dernier meurtre brutal, Woodcock avoua sa culpabilité et fut de nouveau interné à Oak Ridge. Cet épisode engendra une enquête et une réévaluation du système de prise en charge des criminels aliénés mentalement.

Décès[modifier | modifier le code]

Peter Woodcock est décédé le jour de son anniversaire, le 5 mars 2010, à l'hôpital psychiatrique de Penetanguishene, division de Oak Ridge. Il avait 71 ans et aucune famille.

Références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]