Peter Straub

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Straub.

Peter Straub

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Peter Straub en mai 2009

Nom de naissance Peter Francis Straub
Activités Romancier, nouvelliste, poète
Naissance 2 mars 1943 (71 ans)
Milwaukee, Wisconsin, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Fantastique, horreur, policier, poésie
Distinctions Prix Bram Stoker
Prix World Fantasy
Prix British Fantasy

Œuvres principales

Peter Francis Straub, né à Milwaukee, Wisconsin, États-Unis, le 2 mars 1943, est un écrivain américain surtout connu comme auteur de romans fantastiques (des romans d'horreur avant tout), mais ayant également écrit des recueils de poèmes.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de sept ans, Peter Straub fut renversé par une voiture, ce qui lui causa de graves blessures. Il fut hospitalisé pendant plusieurs mois et cet accident lui fit prématurément prendre conscience de sa propre mortalité[1].

Lecteur vorace durant sa jeunesse, cet intérêt pour la littérature déplut à ses parents, son père espérant qu'il deviendrait un sportif professionnel alors que sa mère voulait faire de lui un pasteur luthérien. Néanmoins, il commença à écrire alors qu'il était au collège[2].

Après être sorti diplômé en Anglais de l'Université Columbia en 1966, il enseigna brièvement cette matière à Milwaukee avant de déménager pour Dublin en 1969 dans le but de préparer un doctorat en philosophie et c'est là qu'il commença à écrire de façon professionnelle[3].

Ses premières tentatives dans la littérature dite générale et la poésie ayant connues un succès mitigé, Straub aborda le genre Fantastique avec son roman Julia en 1975. Il connut la reconnaissance du grand public en 1979 avec Ghost Story qui fut adapté deux ans plus tard au cinéma. Les romans à succès s'enchaînèrent par la suite, incluant deux collaborations avec son ami de longue date Stephen King : Le Talisman et Territoires.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Marriages, Coward, McCann & Geoghehgan
  • 1975 : Julia, Coward, McCann & Geoghehgan (Trad. : Julia, Seghers, Paris, 1988)
  • 1977 : If You Could See Me Now, Jonathan Cape, UK (Trad.: Tu as beaucoup changé, Alyson, J'ai lu (coll. Épouvante no 2816), Paris, 1988)
  • 1979 : Ghost Story, Coward, McCann & Geoghehgan (Trad.: Le fantôme de Milburn, Seghers, Paris, 1979), adapté au cinéma par John Irvin sous le titre Le Fantôme de Milburn
  • 1980 : Shadowland, Coward, McCann & Geoghehgan (Trad.: Shadowland, J'ai lu (coll. Science-Fiction no 2249), Paris, 1987)
  • 1982 : Floating Dragon, Putnam. (Trad.: Le dragon flottant, J'ai lu (coll. Épouvante no 2373), Paris, 1988)
  • 1984 : The Talisman (en coll. avec Stephen King), Putnam/Viking (Trad.: Le Talisman des territoires (tome 1), Laffont, Paris, 1986)
  • 1985 : Under Venus, Berkley Publish Group
  • 1988 : Koko, Dutton (Trad.: Koko (Laffont (coll. Best-Sellers), Paris, 1990)
  • 1990 : Mystery, Dutton, (Trad.: Mystery, Olivier Orban, 1991)
  • 1993 : The Throat, Dutton (Trad.: La gorge, Plon, 1995)
  • 1995 : The Hellfire Club, Random House (Trad.: Le club de l'Enfer, Plon, 1998)
  • 1999 : Mr X, Random House, (Trad.: Mr. X, Plon, 2000)
  • 2001 : Black House (en coll. avec Stephen King), Random House (Trad.: Territoires (tome 2), Laffont, Paris, 2002)
  • 2003 : Lost boy lost girl, Random House, (Trad.: Les enfants perdus, Plon, 2005)
  • 2004 : In The Night Room, Random House, (Trad.: Le cabinet noir, Plon, 2007)
  • 2010 : A Dark Matter, Random House

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Houses without doors
  • 2000 : Magic Terror
  • 2007 : Five Stories

Poésies[modifier | modifier le code]

recueils non traduits en français

  • 1971 : My Life in Pictures (publié avec son ami Thomas Tessier) (Seafront Press)
  • 1972 : Ishmael (Turret Books)
  • 1972 : Open Air (Irish University Press)
  • 1983 : Leeson Park and Belsize Square: Poems 1970 - 1975 (Underwood-Miller)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Morgan, John. "Stephen King scares up support for fallen friend", USA Today, Health section, published February 1, 2002, accessed April 29, 2008.
  2. Roberts, James P. Famous Wisconsin Authors, Badger Books Inc., 2002, p. 168. ISBN 1-878569-85-6.
  3. Peter Straub - Official Web Site

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :