Pekka Rautakallio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pekka.

Pekka Rautakallio

alt=Description de l'image Pekka Rautakallio 271111.jpeg.
Nationalité Drapeau de la Finlande Finlande
Né le 25 juillet 1953,
Pori (Finlande)
Entraîneur
Équipe KHL Dinamo Riga
A entraîné LNB
SC Rapperswil-Jona
LNA
SC Rapperswil-Jona
CP Berne
ZSC Lions
HC Ambrì-Piotta
SM-liiga
Espoo Blues
Ässät
Activité Depuis 1990
Joueur retraité
Position Défenseur
A joué pour SM-sarja
Ässät
SM-liiga
Ässät
HIFK Helsinki
AMH
Roadrunners de Phoenix
LNH
Flames d'Atlanta
Flames de Calgary
LIH
Spirits de Flint
LNB
SC Rapperswil-Jona
Carrière pro. 1968 – 1989

Temple de la renommée Finlande : 1993

Pekka Rautakallio (né le 25 juillet 1953 à Pori en Finlande) est un joueur professionnel de hockey sur glace finlandais devenu entraîneur. Il jouait au poste de défenseur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Rautakallio débute sa carrière avec l'Ässät Pori de la SM-sarja en 1968. Il y restera jusqu'en 1975, année où il signe avec les Roadrunners de Phoenix de l'Association mondiale de hockey. Il passera deux saisons chez les Roadrunners, amassant 85 points en 151 matches. Il retourne à Pori pour deux saisons en 1977, avant de revenir en Amérique du Nord, pour disputer trois saisons avec les Flames d'Atlanta/Flames de Calgary. Puis, en 1982, Rautakallio retourne en Finlande porter les couleurs du HIFK Helsinki jusqu'en 1987. Il rejoint ensuite le SC Rapperswil-Jona dans la Ligue nationale B suisse, où il met un terme à sa carrière en 1989.

Pekka Rautakallio a en outre connu une longue carrière internationale avec l'Équipe de Finlande de hockey sur glace, prenant part à la Coupe Canada de 1976 et de 1981 et aux championnats du monde de 1972, 1973, 1975, 1977, 1978, 1979 et 1983.

En 1993, il est intronisé Jääkiekkoleijona numéro 91 du Temple de la renommée du hockey finlandais.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[1],[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1968-1969 Ässät Pori SM-sarja 10 2 1 3 0 - - - - -
1969-1970 Ässät Pori SM-sarja 22 9 2 11 2 - - - - -
1970-1971 Ässät Pori SM-sarja 31 6 5 11 18 - - - - -
1971-1972 Ässät Pori SM-sarja 32 10 8 18 14 - - - - -
1972-1973 Ässät Pori SM-sarja 34 23 12 35 21 - - - - -
1974-1975 Ässät Pori SM-sarja 36 9 13 22 19 - - - - -
1975-1976 Roadrunners de Phoenix AMH 73 11 39 50 8 5 0 2 2 0
1976-1977 Roadrunners de Phoenix AMH 78 4 31 35 8 - - - - -
1977-1978 Ässät Pori SM-liiga 36 16 21 37 16 9 5 4 9 0
1978-1979 Ässät Pori SM-Liiga 36 25 28 53 26 8 5 9 14 2
1979-1980 Flames d'Atlanta LNH 79 5 25 30 18 4 0 1 1 2
1980-1981 Flames de Calgary LNH 76 11 45 56 64 16 2 4 6 6
1980-1981 Spirits de Flint LIH - - - - - 16 2 4 6 6
1981-1982 Flames de Calgary LNH 80 17 51 68 40 3 0 0 0 0
1982-1983 HIFK Helsinki SM-liiga 36 16 16 32 16 9 6 4 10 10
1983-1984 HIFK Helsinki SM-liiga 33 9 21 30 10 2 0 2 2 0
1984-1985 HIFK Helsinki SM-liiga 29 12 18 30 18 - - - - -
1985-1986 HIFK Helsinki SM-liiga 34 13 23 36 8 10 3 0 3 10
1986-1987 HIFK Helsinki SM-liiga 42 15 25 40 10 5 5 1 6 5
1987-1988 SC Rapperswil-Jona LNB 33 19 14 33 18 3 1 1 2 0
1988-1989 SC Rapperswil-Jona LNB 12 1 4 5 0 1 0 0 0 0
Totaux SM-liiga 246 106 152 258 104 43 24 20 44 27
Totaux LNH 235 33 121 154 122 23 2 5 7 8
Totaux SM-sarja 197 68 53 121 82 - - - - -
Totaux AMH 151 15 70 85 16 5 0 2 2 0
Totaux LNB 45 20 18 38 18 4 1 1 2 0

Honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Il remporte à trois reprises (1978, 1979 et 1986) le Trophée Pekka Rautakallio en tant que meilleur défenseur de la SM-liiga. Il reçoit en 1977 le Trophée Matti Keinonen récompensant le joueur avec le meilleur différentiel plus-moins de la SM-liiga.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pekka Rautakallio profile », sur Eurohockey.com (consulté le 9 décembre 2013).
  2. (en) « Pekka Rautakallio », sur Eliteprospects.com (consulté le 9 décembre 2013).