Paul Thibaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thibaut.
Paul Thibaud intervenant lors de la session des Semaines sociales de France au Parc Floral de paris, le 25 novembre 2011.

Paul Thibaud (né en 1933 en Loire-Atlantique) est un philosophe français, ancien président de l'Amitié judéo-chrétienne de France.

En 1960, il fonde le journal clandestin Vérité-Liberté avec Robert Barrat, Pierre Vidal-Naquet et Jacques Panijel[1].

Il a dirigé la revue Esprit de 1977 à 1989 après le départ de Jean-Marie Domenach.

Début 2007, il participe régulièrement, comme journaliste, à l'émission le rendez-vous des politiques sur France Culture.

Selon sa pensée et ses idées, il n'y a jamais eu de révolution algérienne, seulement une guerre, mais pas de révolution car « le terme révolution sous-entend une participation active du peuple », chose qui n’a pas été le cas, a-t-il analysé arguant qu'il « n’y a pas eu de manifestations de masse. La seule, celle à Alger en 1960, était autorisée par le pouvoir Gaulliste »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Martin Evans, Mémoires de la guerre d'Algérie, Éditions L'Harmattan, 2008, (ISBN 2296177840) p. 100
  2. SELON UN PHILOSOPHE FRANÇAIS, "IL N’Y A JAMAIS EU DE RÉVOLUTION ALGÉRIENNE" !, nessnews, Samedi 31 mars 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]