Pascale Roze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roze.

Pascale Roze est une écrivain et romancière française, née le 22 mars 1954 à Saigon, au Vietnam. Elle a reçu le Prix Goncourt en 1996 pour son roman Le Chasseur Zéro.

Après une licence de lettres, elle travaille durant quinze ans avec Gabriel Garran au Théâtre international de langue française. En 1996, elle lutte contre la mort à la suite d'une rupture d'anévrisme.

Elle anime de nombreux ateliers d'écriture, notamment pour les jeunes des banlieues difficiles. Jusqu'en 2010, elle a été chroniqueuse pour la littérature dans l'émission radiophonique Cosmopolitaine, présentée par Paula Jacques sur France inter.

En 1997, elle épouse l'écrivain Claude Delarue, décédé le 20 octobre 2011, des suites d'une greffe cardiaque.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans, récits et nouvelles
  • Histoires dérangées (nouvelles), éditions Julliard, 1994, LGF-Le livre de poche, 1998.
  • Le Chasseur Zéro (roman), éditions Albin-Michel, 1996, LGF-Le livre de poche, 1998, Prix du premier roman et Prix Goncourt.
  • Ferraille (roman), éditions Albin-Michel, 1999, LGF-Le livre de poche, 2001.
  • Lettre d'été (récit), éditions Albin-Michel, 2000, LGF-Le livre de poche, 2002, Prix Maurice-Genevoix.
  • Parle-moi (roman), éditions Albin-Michel, 2003, LGF-Le livre de poche, 2005.
  • Un homme sans larmes (récit), éditions Stock, 2005, LGF-Le livre de poche 2007.
  • L'Eau rouge (roman), éditions Stock, 2006, éditions Gallimard-Folio, 2007.
  • Itsik (roman), éditions Stock, 2008, éditions Gallimard-Folio, 2009.
  • Aujourd'hui les cœurs se desserrent (roman), éditions Stock, 2011.
  • Passage de l'amour (nouvelles), éditions Stock, 2014.
Théâtre
  • Mary contre Mary.
  • Tolstoï la nuit, 1981, Prix Arletty de l'universalité de la langue française.
Sur l'œuvre de Pascale Roze
  • Pascale Roze : Entre réalité et fiction : Actes du colloque de Cluj-Napoca, Roumanie, 15 au 17 octobre 2010, dirigé par Yvonne Goga et Simona Jişa, éditions Casa Cărţii de Știinţă, 2011.

Site de l'auteur[modifier | modifier le code]