Parti populaire conservateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parti populaire conservateur
Konservative Folkeparti
Image illustrative de l'article Parti populaire conservateur
Logo officiel
Présentation
Président Søren Pape Poulsen
Fondation 1915
Siège Copenhague
Idéologie Conservatisme
Affiliation européenne Parti populaire européen
Affiliation internationale Union démocratique internationale
Couleurs Vert
Site web www.konservative.dk/
Représentation
Députés
8 / 179
Députés européens
1 / 13

Le Parti populaire conservateur (Det Konservative Folkeparti en danois) est un parti politique danois. Jusqu'en 1915 il était connu en tant que Højre (Droite). Il est dirigé par Lars Barfoed.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un seul Premier ministre[modifier | modifier le code]

Le parti a participé à de nombreuses coalitions gouvernementales mais seulement un premier ministre (statsminister en danois), Poul Schlüter, est issu de ce parti. Il a été en fonction de 1982 à 1993.

Depuis 2001[modifier | modifier le code]

Depuis 2001, le Parti conservateur a été un parti allié à la coalition gouvernementale menée par Venstre. Le Parti populaire conservateur est actuellement présidé par Lene Espersen, qui se trouve être Vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères du Danemark.

Aux élections 2004 du Parlement européen, Gitte Seeberg a gagné un siège pour son parti. Au parlement elle est membre du Groupe du Parti populaire européen et des Démocrates européens (PPE-DE), en tant que membre du Parti populaire européen. Au niveau international, il est membre de l'Union démocratique internationale.

Aux élections parlementaires danoises de 2007 (pour le Folketing, le parlement danois) les Conservateurs ont gagné 18 sièges, comme en 2005, en obtenant 10,4 % des votes. Il est le cinquième parti en termes d'effectifs au parlement après le Parti libéral, les Sociaux-démocrate, le Parti populaire danois et le Parti socialiste populaire danois.

En 2006, un des membres du parti, Per Stig Møller, alors ministre des Affaires étrangères a été au premier plan de la scène internationale lors de la crise des caricatures de Mahomet.

Sa présidente, Lene Espersen, est devenu la première femme à diriger la diplomatie danoise en 2010, étant remplacée à la tête du parti en 2011 par Lars Barfoed. En perdant les élections au Folketing en 2011, avec seulement 174 580 voix, soit 4,90 %, en diminution de 5,50 points, et 8 députés, en diminution de 10, il est le principal responsable de la chute du gouvernement de droite.

Idéologie[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]