Élections législatives danoises de 1990

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1988 Drapeau du Danemark 1994 Suivant
Élections législatives danoises de 1990
12 décembre 1990
Svend-auken.jpg
Svend Auken – Socialdemokraterne
Voix 1 221 121
  
37,4 %
Sièges obtenus 69
Poul Schluter portrait 2005.jpg
Poul Schlüter – Det Konservative Folkeparti
Voix 517 293
  
16,0 %
Sièges obtenus 30
Ministre d'État
Élu
Politique au Danemark
Image illustrative de l'article Élections législatives danoises de 1990

Les élections législatives danoises de 1990 ont eu lieu le 12 décembre 1990.

Contexte[modifier | modifier le code]

Système électoral[modifier | modifier le code]

Les 179 députés du Folketing, chambre unique du parlement danois, sont élus via un système électoral mixte associant un scrutin proportionnel plurinominal dans le cadre de la circonscription à une répartition par compensation. 175 sièges sont répartis entre 3 régions : Copenhague, le Jutland et les îles. Ces 3 régions sont subdivisées en 3 circonscriptions urbaines et 7 circonscriptions rurales. Le nombre de sièges alloués à chacune de ces circonscriptions, proportionnel au nombre de ses habitants, est revu tous les cinq ans. 135 de ces sièges sont réservés au scrutin de circonscription, les 40 autres étant compensatoires et répartis entre les différentes formations politiques faisant leur entrée au parlement dans le but de leur assurer une représentativité aussi exacte que possible. Pour accéder à la répartition des sièges compensatoires, une formation doit avoir obtenu un minimum de sièges dans une circonscription donnée ou bien un nombre de suffrages supérieur ou égal au nombre de voix nécessaires à l'obtention d'un siège dans au moins 2 des 3 régions du royaume, ou encore au moins 2 % des suffrages exprimés au niveau national. Les électeurs disposent en outre d'un vote préférentiel, leur permettant d'exprimer leur préférence pour un candidat au sein de la liste pour laquelle ils votent : la répartition des siège au sein des listes s'opère donc en fonction des votes préférentiels, les candidats élus étant ceux ayant rassemblé le plus de votes préférentiels sur leur nom. Enfin, 2 sièges sont réservés au Îles Féroé et 2 autres au Groenland.

Pour présenter des listes aux élections législatives, tout parti doit être représenté au Folketing au moment de la tenue du scrutin. Si tel n'est pas le cas, il doit alors recueillir un nombre de signatures correspondant à 1/175e des votes déclarés valides lors des dernières élections législatives.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti Leader Voix  % Députés Evolution
Socialdemokratiet Svend Auken 1 221 121 37.4 % 69 +14
Det Konservative Folkeparti Poul Schlüter 517 293 16.0 % 30 -5
Venstre, Danmarks Liberale Parti Uffe Ellemann-Jensen 511 643 15.8 % 29 +7
Socialistisk Folkeparti Gert Petersen 268 759 8.3 % 15 -9
Fremskridtspartiet Pia Kjærsgaard 208 484 6.4 % 12 -4
Centrum-Demokraterne Mimi Jakobsen 165 556 5.1 % 9 -
Det Radikale Venstre Niels Helveg Petersen 114 888 3.5 % 7 -3
Kristendemokraterne Flemming Kofod-Svendsen 74 174 2.3 % 4 -
Fælles Kurs Preben Møller Hansen 57 896 1.8 % 0 -
Enhedslisten Direction collégiale 54 038 1.7 % 0 -
De Grønne - 27 642 0.9 % 0 -
Danmarks Retsforbung Ib Christensen 17 181 0.5 % 0 -
Det Humanistiske Parti - 763 0,0 % 0 -
Total (Participation : 82.8 %) 100,0 % 179
Source Ministeriet for Sundhed og Forebyggelse