Orgelbüchlein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page de titre de l'Orgelbüchlein

L'Orgelbüchlein ou Petit livre d'orgue, BWV 599-644, est un recueil de 46 chorals pour orgue composés par Jean-Sébastien Bach[1] entre 1708 et 1717.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers le milieu du XVIe siècle s'implante une tradition de prescrire chaque dimanche un ou deux chorals en lien direct avec l'évangile du jour. Des organistes, comme Pachelbel, s’attachèrent alors à créer un annuaire de ces chorals par ordre de l'année liturgique. Bach ne pouvant ignorer l'importance des cantica de tempore, fit de même. La plupart de ces chorals ont été réunis quand Bach était organiste à Weimar où il semblerait que son collègue Walther avait créé un recueil analogue. À l'origine, Bach avait prévu de composer 164 chorals recouvrant toute l'année liturgique et pour les recopier, il utilisa un cahier relié en cuir de 92 feuilles au format paysage. Seuls 46 chorals furent effectivement recopiés, les autres pages furent laissées blanches. Une explication de cet arrêt réside, selon Albert Schweitzer, non pas dans la prise de nouvelles fonctions à Leipzig, mais plus dans la difficulté de composer de manière satisfaisante les chorals restants, peu descriptifs[2]. Aujourd'hui, un projet international faisant appels aux organistes-concertistes renommés, vise à s'appuyer sur les œuvres manquantes dont on connaît les titres et le thème musical pour composer un choral complet [3].

Les chorals de l'Orgelbüchlein, dont le premier autographe appartint à Félix Mendelssohn, ont été publiés de manière dispersée avec l'ensemble des chorals par les éditions Peters au milieu du XIXe siècle avant d'être intégrés dans un recueil à part par la Bach Gesellschaft. Leur qualité est unanimement reconnue. C'est une œuvre qui fait partie de l'apprentissage de tout organiste en conservatoire à travers le monde.

Liste des chorals[modifier | modifier le code]

Avent[modifier | modifier le code]

  • BWV 599 - Nun komm, der Heiden Heiland
  • BWV 600 - Gott, durch deine Güte
  • BWV 601 - Herr Christ, der ein'ge Gottes Sohn
  • BWV 602 - Lob sei dem allmächtigen Gott

Noël[modifier | modifier le code]

Nouvel an[modifier | modifier le code]

Chandeleur[modifier | modifier le code]

  • BWV 616 - Mit Fried' und Freud'ich fahr dahin
  • BWV 617 - Herr Gott, nun schleuss den Himmel auf

Carême[modifier | modifier le code]

  • BWV 618 - O Lamm Gottes, unschuldig
  • BWV 619 - Christe, du Lamm Gottes
  • BWV 620 - Christus, der uns selig macht
  • BWV 620a - Christus, der uns selig macht
  • BWV 621 - Da Jesus an dem Kreuze stund
  • BWV 622 - O Mensch, bewein' dein' Sünde gross
  • BWV 623 - Wir danken dir, Herr Jesu Christ
  • BWV 624 - Hilf Gott, dass mir's gelinge

Pâques[modifier | modifier le code]

  • BWV 625 - Christ lag in Todesbanden
  • BWV 626 - Jesus Christus, unser Heiland
  • BWV 627 - Christ ist erstanden
  • BWV 628 - Erstanden ist der heil'ge Christ
  • BWV 629 - Erschienen ist der herrliche Tag
  • BWV 630 - Heut triumphieret Gottes Sohn

Pentecôte[modifier | modifier le code]

  • BWV 631 - Komm, Gott Schöpfer, heiliger Geist
  • BWV 632 - Herr Jesu Christ, dich zu uns wend
  • BWV 633 - Liebster Jesu, wir sind hier
  • BWV 634 - Liebster Jesu, wir sind hier

Hymnes[modifier | modifier le code]

  • BWV 635 - Dies sind die heil'gen zehn Gebot
  • BWV 636 - Vater unser im Himmelreich
  • BWV 637 - Durch Adam's Fall ist ganz verderbt
  • BWV 638 - Es ist das Heil uns kommen her

Autres[modifier | modifier le code]

Style[modifier | modifier le code]

Transcriptions[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Helmut Walcha, Orgues Schnitger, St Pierre et St Paul, Cappel, Basse Saxe (Deutsche Grammophon)
  • Ton Koopman, Orgues Riepp, Ottobeuren Abbey (Teldec 214662)
  • Marie-Claire Alain, Orgues Silbermann, Cathédrale de Fribourg (Erato 4509-96759-2)
  • André Isoir, orgues Ahrend, église évangélique, Francfort(Calliope 9711)
  • Bernard Foccroulle, orgues Schott, Muri Abbey (Ricercar)
  • Simon Preston, orgues de l'accadémie Sorø , Danemark (Deutsche Grammophon)
  • Francesco Cera, orgues de l'église Ste Marie Assunta, Giubasco, Suisse, (Brillant 94639)

Œuvres au cinéma[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Orgelbüchlein : partitions libres dans l’International Music Score Library Project.
  2. Albert Schweitzer, J.S Bach, le Musicien-Poète,‎ 1905, 455 p. (lire en ligne), p72 et p 177-179
  3. (en) « the orgelbuechlein project » (consulté le 24 avril 2014)

Article connexe[modifier | modifier le code]