Chorals Schübler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page de titre des chorals Schübler, 1748

Les Chorals Schübler est le nom habituellement donné aux « Sechs Chorale von verschiedener Art » (Six Chorals de différentes façons) pour orgue (BWV 645–650), une collection de six préludes de chorals de Johann Sebastian Bach parue vers 1748. Le titre « Chorals Schübler » vient du nom du graveur et éditeur Johann Georg Schübler qui apparaît sur la page de titre. Les six préludes sont pour orgue avec deux claviers et un pédalier, au moins cinq d'entre eux sont des transcriptions de mouvements de cantates de Bach :

BWV Nom du Choral Transcrit de
645 Wachet auf, ruft uns die Stimme (Réveillez-vous, la voix des veilleurs nous appelle) Wachet auf, ruft uns die Stimme, BWV 140, mouvement 4 (ténor choral). Texte de Philipp Nicolai (1599)
646 Wo soll ich fliehen hin (Où dois-je m'enfuir ?)  ? Cantate perdue (voir plus bas). Texte de Jakob Regnart (1574)
647 Wer nur den lieben Gott lässt walten (Celui qui laisse Dieu régner sans partage) Wer nur den lieben Gott läßt walten, BWV 93, mouvement 4 (duo pour soprano et alto). Texte de Georg Neumark (1657)
648 Meine Seele erhebt den Herren (Mon âme glorifie le Seigneur) Meine Seel erhebt den Herren, BWV 10, mouvement 5 (duo pour alto et ténor, choral instrumental). Texte d'après le Magnificat
649 Ach bleib bei uns, Herr Jesu Christ (Ah ! Reste parmi nous, Seigneur Jésus-Christ) Bleib bei uns, denn es will Abend werden, BWV 6, mouvement 3 (soprano choral). Texte de Sethus Calvisius (1594)
650 Kommst du nun, Jesu, vom Himmel herunter auf Erden (Viens Jésus ! descend du ciel vers la terre) Lobe den Herren, den mächtigen König der Ehren, BWV 137, mouvement 2 (alto solo). Texte anonyme (1665)

Comme aucune origine n'a été trouvée pour le BWV 646, la plupart des chercheurs supposent que la cantate d'origine faisait partie des quelque cent qui ont été perdues. L'écriture pour trio du mouvement suggère que l'original peut avoir été pour violon, ou peut-être violon et alto à l'unisson (main droite) et basse continue (main gauche) avec le point d'orgue du choral chanté par la soprano ou l'alto[1].

Le fait que Bach ait pris la peine et engagé les frais nécessaires pour s'assurer les services d'un maître graveur afin d'éditer une collection de transcriptions note pour note de ce genre indique qu'il ne considérait pas les Chorals Schübler comme une pièce mineure de travaux fastidieux mais comme une importante affirmation publique, digne de la même considération sérieuse que ses autres collections gravées de musique pour clavier. Ces six chorals présentent un caractère abordable à ses cantates par l'intermédiaire du medium plus populaire que sont les transcriptions pour clavier[2].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Schübler Chorale - "Wo soll ich fliehen hin" (BWV 646) door GrandeBombarde16
  2. Malcolm Boyd, Oxford Composer Companions: J.S. Bach, Oxford University Press, 1999, p. 441–442

Liens externes[modifier | modifier le code]