Johann Gottfried Walther

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johann Walther.

Johann Gottfried Walther

Description de l'image  Walther-Johann-Gottfried-01.jpg.
Naissance 18 septembre 1684
Erfurt, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 23 mars 1748 (à 63 ans)
Weimar, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur, organiste
Maîtres Wilhelm Hieronymus Pachelbel
Famille Johann Sebastian Bach, Famille Bach

Johann Gottfried Walther est un musicien allemand, à la fois organiste, compositeur, théoricien et lexicographe de la musique, né à Erfurt le 18 septembre 1684 et mort à Weimar le 23 mars 1748. Contemporain de Johann Sebastian Bach, il est également un de ses nombreux cousins par sa mère, Marie Dorothea Lämmerhirt et lié d'amitié avec lui.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses premières études à Erfurt, notamment auprès de Johann Bernhard Bach (1676 - 1749), un oncle éloigné de Johann Sebastian Bach), il fréquente le Ratsgymnasium de la ville et est nommé à 18 ans organiste de l'église Saint Thomas. De 1703 à 1706, il voyage à travers l'Allemagne, visitant Francfort, Darmstadt, Halberstadt, Magdeburg et Nuremberg. Dans cette ville, il étudie auprès de Wilhelm Hieronymus Pachelbel, un des fils de Johann Pachelbel, autre proche relation des Bach. En 1707, il est nommé organiste de l'église des Saints-Pierre-et-Paul de Weimar, poste qu'il conservere pendant le restant de sa vie. En 1721, il devient également musicien au service de la cour ducale de Saxe-Weimar, enseignant la musique aux enfants du duc.

Orgue[modifier | modifier le code]

Il a notamment composé des chorals variés, des préludes et fugues et des transcriptions de concertos. Il est l'auteur d'un ouvrage théorique : Praecepta der musicalischen Composition.

Mais Walther doit surtout sa notoriété à sa compilation du Musicalisches Lexicon oder Musicalische Bibliothek (Leipzig, 1732), monumental dictionnaire de la musique et des musiciens. C'était le premier livre de cette nature rédigé en allemand, mais aussi le premier à rassembler des informations biographiques sur les compositeurs et instrumentistes du début du XVIIIe siècle. Le Musicalisches Lexicon recense et définit 3000 termes employés en musique. Il apparaît que Walther a rassemblé des informations provenant de plus de 250 sources différentes, comprenant des traités datant de l'époque baroque ou de la Renaissance. Sa source la plus importante tient dans les écrits de Johann Mattheson, autre musicien et érudit contemporain, qui est cité plus de 200 fois.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bartel, Dietrich. Musica Poetica: Musical-Rhetorical Figures in German Baroque Music. Lincoln: University of Nebraska Press, 1997.

Liens externes[modifier | modifier le code]