Opposition parlementaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans un système parlementaire, l'opposition désigne le ou les groupes parlementaires qui ne soutiennent pas le gouvernement.

Dans certains pays, l'opposition parlementaire jouit d'un statut propre, notamment dans les pays utilisant le système de Westminster. Dans ces derniers, le parti d'opposition le plus important forme l'« opposition officielle » et son leader porte le titre de chef de l'opposition. L'opposition officielle désigne un cabinet fantôme dont les membres constituent un gouvernement alternatif susceptible de remplacer le gouvernement en place à la prochaine élection. En séance, les députés de l'opposition officielle siègent généralement à gauche du président, face aux députés du gouvernement qui siègent à droite.

Dans les royaumes du Commonwealth, l'opposition est souvent désignée sous le terme d'« opposition loyale de Sa Majesté » (Her Majesty's Loyal Opposition), loyale signifiant ici que ces membres critiquent le gouvernement en place mais ne remettent pas en cause sa légitimité ou celle du monarque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]