Politique au Belize

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Belize
Image illustrative de l'article Politique au Belize

Le Belize est une monarchie parlementaire multipartite, membre du Commonwealth, où le Premier ministre est chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement. Le pouvoir judiciaire, inspiré de la common law britannique, est indépendant de l’exécutif et du législatif.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Fonction Nom Parti Depuis
Reine Élisabeth II 6 février 1952
Gouverneur général Colville Young 17 novembre 1993
Premier ministre Dean Barrow PDU 8 février 2008

La reine de Grande-Bretagne est le chef de l’État, représentée par un gouverneur général. Les ministres sont nommés parmi les membres du parti majoritaire au parlement et siègent généralement au parlement.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

L’Assemblée nationale est composée de deux chambres, la Chambre des représentants et le Sénat.

La Chambre des représentants compte 31 membres élus pour cinq ans au suffrage populaire. Le Sénat compte 12 membres nommés par le gouverneur général (6 sur conseil du Premier ministre, 3 sur conseil du leader de l’opposition, un sur conseil du Conseil des Églises et de l’Association évangélique des Églises, un sur conseil de la Chambre du commerce et de l’industrie et du Bureau des affaires, et un sur conseil du Congrès national des syndicats). Les sénateurs élisent ensuite leur président, qui peut être un des leurs ou extérieur au Sénat. Dans ce dernier cas, le président n’a pas le statut de sénateur et n’a en principe pas le droit de vote lors des sessions, sauf pour départager les voix sur les projets de loi.

Partis politiques et élections[modifier | modifier le code]

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

La Cour suprême est compétente en matière de meurtre et autre cas important tandis que les magistrats locaux sont chargés des autres affaires en première instance. La Cour d’appel juge les recours. Certaines affaires sont susceptibles d’être portées en appel devant le Privy Council à Londres.

En 2001, le Belize a rejoint la CARICOM en vue de mettre sur pied la Cour caribéenne de justice.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Julio A. Fernandez, Belize : case study for democracy in Central America, Avebury, Aldershot, 1989, 112 p. (ISBN 0-566-05721-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :