Sarnico

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sarnico
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Lombardy.svg Lombardie 
Province Bergame 
Code postal 24067
Code ISTAT 016193
Code cadastral I437
Préfixe tel. 035
Démographie
Gentilé sarnicesi
Population 6 652 hab. (31-12-2010[1])
Densité 1 109 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 00″ N 9° 57′ 00″ E / 45.66667, 9.9545° 40′ 00″ Nord 9° 57′ 00″ Est / 45.66667, 9.95  
Altitude Min. 197 m – Max. 197 m
Superficie 600 ha = 6 km2
Divers
Saint patron San Mauro
Fête patronale 15 janvier
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lombardie

Voir sur la carte administrative de Lombardie
City locator 14.svg
Sarnico

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Sarnico

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Sarnico
Liens
Site web http://www.comune.sarnico.bg.it

Sarnico est une commune italienne de la province de Bergame dans la région Lombardie en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers établissements humains du lieu datent du Néolithique et de l'Âge du Bronze, comme en témoignent les vestiges, trouvés au fond du lac, d'un village sur pilotis de structure primitive.

Avec le temps, les habitants se déplacèrent vers l'intérieur des terres : à l'époque romaine, des établissements humains fixes étaient présents sur les rives lacustres, principalement en raison de l'existence de liens importants avec les villes de Bergame et de Brescia, ainsi qu'avec avec la Valcamonica, ces derniers ayant favorisé le commerce dans la région.

Une preuve documentaire relate l'existence d'un village à l'an 862, lorsque l'empereur Louis II autorisa la surpêche du lac en donnant une concession en faveur de certains monastères de la province de Brescia. D'autres documents montrent qu'a été construit ici, en 1081, un monastère de l'ordre de Cluny, dont il ne reste cependant, aujourd'hui, aucune trace.

Sarnico ne fut pas réellement touchée par la lutte entre Guelfes et Gibelins, se situant dans un territoire tranquille et isolé par rapport aux villes voisines. Cependant, le territoire a été doté de nombreux bâtiments caractéristiques de l'époque, tels que des châteaux et des tours, en prévision d'une éventuelle attaque.

Avec l'avènement de la République de Venise, la ville a acquis un certain prestige, à la fois économiquement (par le développement des activités commerciales vénitiennes et l'arrivée du more veneto dans la contada), mais surtout administrative, la Sérénissime ayant érigé Sarnico en chef-lieu de district, du comté appelé Valcalepio.

Dans des temps plus récents, en particulier durant le Risorgimento, le pays fut au cœur d'une véritable révolte mazzinienne contre les Habsbourg, promue par des patriotes bergamasques ; les "événements de Sarnico" n'eurent pas le résultat escompté, et se conclurent dans le sang.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Evénement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Adrara San Martino, Iseo (Italie), Paratico, Predore, Viadanica, Villongo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]