Nykarleby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nykarleby - Uusikaarlepyy
Héraldique
Héraldique
Église Ste Brigitta de Nykarleby (1708)
Église Ste Brigitta de Nykarleby (1708)
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Ostrobotnie
Langue(s) parlée(s) bilingue suédois (90,3 %) - finnois (8,5 %)
Démographie
Population 7 520 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 4,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 63° 31′ 00″ N 22° 32′ 00″ E / 63.516667, 22.533333 ()63° 31′ 00″ Nord 22° 32′ 00″ Est / 63.516667, 22.533333 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 50 m
Superficie 167 521 ha = 1 675,21 km2 [2]
· dont terre 1 670,55 km2 (99,72 %)
· dont eau 4,66 km2 (0,28 %)
Rang superficie (59e / 336)
Rang population (141e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Finlande occidentale
Fondation 1620
Droits de Cité depuis 1620
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Nykarleby - Uusikaarlepyy

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Nykarleby - Uusikaarlepyy

Nykarleby (Uusikaarlepyy en finnois) est une ville de l'ouest de la Finlande, bordée par le Golfe de Botnie. Elle a comme la plupart des villes de la région d'Ostrobotnie une nette majorité suédophone, ici supérieure à 90 % de la population. Le suédois parlé ici diffère significativement de celui parlé en Suède (voir Dialectes du suédois).

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est fondée en 1620 par le roi de Suède Gustave II Adolphe. Mais la ville subit la concurrence des villes voisines (notamment Jakobstad, fondée 32 ans plus tard dans un contexte politique différent) et ne parvient jamais à se développer.

Elle se retrouve par hasard au cœur de l'agitation de la Guerre de Finlande lorsque le 13 septembre 1808 des troupes suédoises menée par Georg Carl von Döbeln interceptent une colonne russe à Jutas, 4 km au sud du centre ville. La bataille qui suit est une victoire suédoise, sans conséquence car annulée dès le lendemain par la lourde défaite de la principale armée suédoise à Oravais, 25 km au sud. Cette bataille est néanmoins restée célèbre en raison du poème épique de Runeberg, Döbeln à Jutas.

La ville ne compte que 780 habitants en 1818, lorsqu'elle voit naître Zacharias Topelius, un des principaux écrivains finlandais du XIXe siècle et promoteur du mouvement d'éveil national.

Nykarleby continue à végéter, atteignant tout juste 1 565 habitants en 1973 - elle est alors une des plus petites villes de Finlande. Elle s'accroit significativement, tant en population qu'en superficie, avec l'annexion de 3 communes rurales voisines en 1975.

Aujourd'hui, la municipalité reste assez agricole. Elle est également une des capitales finlandaises de la fourrure, comptant de nombreux élevages.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est très plane. Elle marque l'embouchure de la Lapuanjoki qui traverse le centre ville avant de se jeter 4 km plus loin dans le Golfe de Botnie.

La commune est traversée par l'importante nationale 8 (qui contourne le centre ville) entre Turku ( à 510 km) et Oulu (250 km). Elle est également le point de départ de la nationale 19 qui file vers le sud (Jalasjärvi, connexion avec la nationale 3 vers Tampere et Helsinki - à 445 km).

Elle est bordée par les communes d'Oravais au sud, Alahärmä et Kortesjärvi au sud-est (les 2 en Ostrobotnie du Sud), Pedersöre à l'est et Jakobstad au nord-est.


Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Nykarleby est jumelée avec[3] :

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]