Kristinestad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kristinestad - Kristiinankaupunki
Héraldique
Héraldique
Vieille église Ulrika Eleonora
Vieille église Ulrika Eleonora
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Ostrobotnie
Langue(s) parlée(s) suédois (57 %) - finnois (41 %)
Démographie
Population 7 086 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 4,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 62° 16′ 01″ N 21° 21′ 00″ E / 62.267, 21.35 ()62° 16′ 01″ Nord 21° 21′ 00″ Est / 62.267, 21.35 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 129 m
Superficie 167 898 ha = 1 678,98 km2 [2]
· dont terre 682,53 km2 (40,65 %)
· dont eau 996,45 km2 (59,35 %)
Rang superficie (58e / 336)
Rang population (147e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Finlande occidentale
Fondation 1649
Droits de Cité depuis 1649
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Kristinestad - Kristiinankaupunki

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Kristinestad - Kristiinankaupunki
Liens
Site web http://edu.krs.fi

Kristinestad (Kristiinankaupunki en finnois) est une ville de l'ouest de la Finlande, sur la côte du Golfe de Botnie. Elle a comme la plupart des villes de la région d'Ostrobotnie une nette majorité suédophone. Le suédois parlé ici diffère néanmoins considérablement de celui parlé en Suède.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une des nombreuses villes fondées par Per Brahe, gouverneur général de Finlande, elle prend en 1649 le nom de Koppö (l'île sur laquelle est fondée la ville) avant d'être rebaptisée selon le nom de la reine de Suède Christine. Importante colonie suédoise, elle connait paradoxalement son âge d'or après l'annexion de la Finlande par la Russie en 1809. Elle devient alors un grand port exportateur. La ville s'endort au XXe siècle et voit décliner nettement sa population. Elle annexe trois communes rurales du continent en 1973 ce qui lui permet d'augmenter considérablement sa superficie. Depuis quelques années elle est timidement redécouverte par les touristes : épargnée par les incendies, elle offre en effet le visage d'une des plus belles villes en bois de Finlande juste après Rauma et Porvoo.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune s'allonge le long du Golfe de Botnie, comptant pas moins de 370 km de côte très découpée. La région est très plane, à l'exception de sa partie méridionale traversée par la moraine de Suomenselkä (qui atteint la mer à au village de Sideby, tout près de la frontière du Satakunta). La mer recule significativement chaque siècle sous l'effet de l'isostasie. La commune est largement agricole, avec des cultures sous serre en nombre néanmoins plus faible qu'à Närpes. Elle est bordée par les municipalités de Närpes au nord, Karijoki et Isojoki à l'est (Ostrobotnie du Sud), et enfin Merikarvia au sud (Satakunta).

La grotte de Susiluola, située sous la commune est un lieu de recherche et d'étude archéologique.

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, l'évolution démographique de Kristiinankaupunki est la suivante[3]:

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010
population 9 043 9 081 8 839 8 685 8 084 7 662 7 157

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]