Ni Dieu ni maître (journal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ni Dieu ni maître.

Ni Dieu ni maître était le titre d'un journal fondé en 1880 par le socialiste révolutionnaire Auguste Blanqui qu'il dirigea jusqu'à sa mort[1].

Un autre journal Ni Dieu ni maître paru en Belgique en 1885-1886.

L'expression est devenue la devise du mouvement anarchiste, et dans une moindre mesure d'autres composantes du mouvement ouvrier.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Guérin, Ni Dieu ni Maître. Anthologie de l'anarchisme, La Découverte, 2002.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Auguste Blanqui Encyclopédie Larousse