La Fabrique (éditeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Fabrique.

La Fabrique est une maison d'édition française créée en 1998 par Éric Hazan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les éditions La Fabrique ont été fondées par le chirurgien et militant Éric Hazan, fils de l'éditeur Fernand Hazan, lui-même fils d’Émile Hazan, qui avait fondé sa maison d'édition en 1927 à Paris. En 1992, Éric Hazan avait revendu les Éditions Hazan au groupe Hachette.

Maison indépendante, La Fabrique s'est fait connaître par la publication d'essais engagés politiquement, s'inscrivant dans la mouvance de la gauche radicale (dans toute sa diversité).

Le catalogue compte notamment en son sein de nombreux essais sur le conflit israélo-palestinien.

C'est également l'éditeur des deux ouvrages du « Comité Invisible » : L'Insurrection qui vient (2007), essai visant à expliquer la nécessité d'une insurrection et de sa possible inéluctabilité, et À nos amis (2014)[1].

Ses ouvrages sont diffusés par Les Belles Lettres.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Parmi les auteurs publiés par La Fabrique, citons : Giorgio Agamben, Tariq Ali, Bernard Aspe, Alain Badiou, Moustafa Barghouti, Zygmunt Bauman, Jean Baumgarten, Daniel Bensaïd, Walter Benjamin, Auguste Blanqui, Marie-Hélène Bourcier, Alain Brossat, Wendy Brown, la Cimade, Christine Delphy, Raymond Depardon, Friedrich Engels, Jean-Pierre Faye, Charles Fourier, Françoise Fromonot, Norman G. Finkelstein, Isabelle Garo, Amira Hass, Eric Hazan, Henri Heine, Rashid Khalidi, Sadri Khiari, Jacques Le Goff, Frédéric Lordon, Karl Marx, Ngugi wa Thiong'o, Ilan Pappé, Tanya Reinhart, Tiqqun, Jacques Rancière, André Schiffrin, Edward Saïd, Enzo Traverso, Edward P. Thompson, Michel Warschawski, Sophie Wahnich, Eyal Weizman, le Comité Invisible...

Positionnement[modifier | modifier le code]

Avec, entre autres, Le Temps des cerises, les éditions Agone, et les éditions de l'Épervier, cette maison d'édition témoigne du renouveau de l'édition indépendante engagée, perceptible en France depuis le milieu des années 1990, suite aux mouvements nés des grandes grèves de l'hiver 1994-1995[réf. nécessaire].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comité invisible, À nos amis, La Fabrique, (ISBN 978-2-35872-062-5), extraits en ligne sur Mediapart.